Bienvenu sur Alohomora ^^
Nous manquons de filles chez les Serpentard chez qui
il ne reste pour les inventés deux places pour les garçons et les filles de 6éme année et
une place pour les garçons de 7éme année.
Les dons de Fourchelang (et donc descendants de Serpentard)
hormis les pv ne sont plus acceptés pour le moment.

Partagez | 
 

 Event : Bal d'Halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 216
ϟ Gallion : 374
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 18


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Attrapeur
ϟ Baguette magique: Ma baguette est faite de bois de noyer noir et contiens une épine de monstre du Fleuve Blanc. Elle mesure 31.5 cm et est rigide. Elle produit des sortilèges au visuel impressionant et élégant..
ϟ Métier/année d'étude: 7eme



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mar 1 Nov - 23:18




Tout se passait pour le mieux, du moins pour le moment, alors que je voyais Rémus revenir vers moi un petit sourire aux lèvres, je ne peux m'empêcher de me demander quel mauvais coup il avait encore préparé. Je regardais dans la direction d’où il venait et j'aperçus alors Elias. Je secouais la tête en signe de désapprobation lorsque Rémus approcha enfin de moi à nouveau. Je m'apprêtais alors à lui demander ce qu'il avait derrière la tête, mais il ne me laissa pas le temps de parler qu'il me proposait d'aller danser. Je lui fis un léger sourire en signe d'acquiescement. Nous nous rendions alors sur la piste de dance. Il n'y avait pas encore vraiment de musique, seulement un fond sonore, mais cela était suffisant. Je passais mes bras au tour du cou de Rémus et sans vraiment faire attention aux autres, nous nous lancions dans un slow. Une fois la musique finie, je fis un léger sourire à Rémus, en le remerciant pour la dance et ensuite, je repris la direction de William et Robb, accompagnée de Rémus.

Le moment où j'allais devoir me rendre sur scène avec le groupe n'allait plus tarder et il était temps pour moi de prendre congé de mes camarades pour leur plus grand plaisir. Mais alors que je m'apprêtais à quitter, la voix de William m'interpella. Sans plus de discrétion qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine, monsieur Jefferson se mit a clamer son envie de devenir mangemorts devant tout le monde. Je me retournais vers Will d'un geste rapide voulant lui mettre un coup de coude dans les côtes, mais c'était trop tard. Le sol se mit à trembler tellement fort que je me retrouvais agripper à Rémus pour ne pas tomber. Et alors que je trouvais enfin mon équilibre la voix du professeur Sayre rugi dans la salle accablant William de tout les maux causé par les mangemorts. En temps normal, je ne me serais pas mêlé de ce qu'un professeur disait à un élève. Mais la façon dont il le dit, accompagnée de la mise en scène du tremblement de terre me rappelais fortement le comportement tyrannique de mes parents envers moi.

Tout se passa ensuite très vite. Je vis Tibérius et Ian s'interposer entre William et le professeur Sayre, et la voix de Tibérius résonna dans la salle avec force. Ce qu'il dit, ne me laissa pas de marbre et alors qu'en temps normal, j'aurais décidé de rester à ma place, cette fois, il en était tout autrement. Je lâchais la main de Rémus que j'avais attrapé sans m'en rendre compte, pour me diriger vers Ian et Tiberius. Je me plaçais alors de l'autre côté de William, qui se retrouvais a présent entourer de Tibérius, Ian et moi. Puis je dis à l'attention du professeur Sayre.


Il est drôle professeur que vous parliez du malheur et de la tyrannie qu'on causer les partisans de vous savez qui, quand vous-même utiliser la même façon d'agir qu'eux sur William. Vous êtes l'un de nos professeurs, vous êtes sensé nous apprendre à devenir des personnes responsables et justes et nous montrer le droit chemin. Comment voulez-vous y arriver quand vous utiliser les mêmes méthodes que les personnes que vous jugez maléfique. Vous instaurez un climat de peur en espérant arranger les choses. Mais vous avez bien vu comme tous ceux qui étaient présents lors de la bataille de Poudlard que la peur peut faire, faire des choses terribles au gens. Croyez-moi professeur, terroriser un élève n'est pas une bonne solution, j'en sais quelque chose.

Je redressais alors la tête en fronçant les sourcils et en plongeant mon regard non sans une once d'hésitation dans celui du professeur Sayre. Puis la directrice prit la parole, essayant de calmer le jeu. Et Ian lui répondit. Tout avait été dit, je n'avais rien d'autre à ajouter, sauf une seule chose.

Je pense Miss Blackwood que nous n'allons pas jouer ce soir.

Codage de © Sybline

Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité







MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mar 1 Nov - 23:28

Le sorcier y était surement aller un peu fort dans sa longue tirade envers William, mais entendre que des jeunes gens veulent remettre en place ce système qui a détruit tant de vie le mettait dans une fureur noire à nul autre pareil. Il avait compris qu’il était très peu enclin à pardonner ce genre de propos, ayant perdu sa femme, des amis très proches, des frères d’armes pour certains. Il soupira et tacha de se calmer.

Il s’assit à son siège et vida sa coupe en regardant les étudiants d’un œil froid et colérique, mais tout à coup, il eut un faible sourire caché dans sa barbe. Un seul étudiant s’était levé pour le contester et il écoutant calmement la longue tirade du jeune homme en souriant sans le montrer. Puis viens le tour d'Eden, qui raviva la colère du sorcier contre lui, lui reprochant de faire pareil que Voldemort, mais il dit d'une voix calme, mais pour le moins effrayante quand même:

- Je n'ai guère rien en commun avec vos parents, monsieur Nott. L'Angleterre est un pays fort étrange pour laisser les enfants se faire torturé, alors qu'il posséde toujours la trace sur eux. Eh oui, ne fait pas cette tête d'âne baté, je suis au courant du monde d'enseignement qu'à choisi votre père, mais ne vous trompez pas de personne à accusé pour vos malheure, je ne me suis jamais servis du sortillège Doloris pour instiler la douleur à quelqu'un. Apprenez jeune homme que la douleur psychologique est une chose bien plus effrayante que le malice de douleur. Il ne faut pas se tromber de coupable.

Quand il eut terminé, Le sorcier se leva lourdement de son siège et regarda le jeune homme dans les yeux avant de dire haut et fort :

- Quant à vous, Monsieur Malefoy…

Il regarda intensément le jeune homme avant de continuer pour dire d’une voix toujours clair et forte :

- Je crois, Beth, que nous répartissons un peu vite dans les maisons. Ce jeune homme aurait été un super Gryffondor, il a le courage de ces idées et la force de ses convictions. Tu aurais fait honneur à mon ancêtre, Tibérius.

William regarda la scène avec calme avant de dire haut et fort ceci :

- Je le concède que je me suis emporté, je n’aurais pas dû partir en vrille de ce point-là, mais il est hors de question que les étudiants dont j’ai la charge s’autorisent à revenir à ces pratiques cruelles et stupides. Il est vrai que chaque camp à perdu des êtres chers, mais la guerre est ainsi faite, il y a les vainqueurs d’un côté et les perdants de l’autre. N’oublionspas, que beaucoup de ces mangemorts étaient soumis au sortilège de l’impérium comme beaucoup se sont servis de cela pour justifier les cruautés. Peut-on découvrir le vrai du faux ? Je n’en connais pas la réponse. Voldemort n’est plus, mon désir le plus profond est que les mangemorts ne le soit plus non plus.

William prend place sur son siège et croise les mains sous son menton en continuant :

- Peu de personnes ici peuvent s’estimer chanceuse d’être sorti de la bataille de Poudlard et encore moins, ceux qui sont sorti de la bataille du ministère. Je vais vous raconter comme ça s'est passé, ce que je n’avais jamais fait auparavant…

Le sorcier ferma les yeux et dit :

- Nous étions arrivés ce matin-là, à huit heures tapante, douze aurors contre tout le ministère, nous avions demandez de l’aide d’autre ministère, mais peu avaient répondu présent. Dix aurors français, sept de l’empire du grand nord. Un petit nombre certes, mais nous étions tous déterminés à mourir pour sauver l’Angleterre. Ce n’était pas notre combat, nous aurions très bien pu rester chez nous, en espérant que Voldemort ne vienne pas frapper à notre porte. Pourtant, nous n’aurions jamais pu nous regarder en face.

Une larme coulait sous les plis de son visage ridé du fondateur :

- La bataille explosa au moment où nous sommes entrée au ministère. Les sorts de morts frappaient à tout vas, des sorts bien pire que la mort attendait les moins chanceux. Pourtant, nous continuons de nous battre et de frapper sans relâche nos ennemis. L’amour, voilà une drôle de magie, une très ancienne magie. L’homme qui se trouvait à cette place *montre le siège d’Elizabeth* était un fervent défenseur de l’amour et jusqu’au dernier moment, il s’est battu pour ça. Nous avons fait autant. Alors que je voyais les corps sans vie de mes amis et frères d’armes tombaient contre moi, je livrais toujours bataille contre trois sorcières dont une petite bonne femme toute de rose vêtue.

Il continua son récit et dit :

- La bataille dura plusieurs heures dans la mort et les cris d’agonies. Même, encore maintenant, je me réveille la nuit en entendant les hurlements de mes amis et parfois, je me mets à regretter d’avoir survécu. Même, encore maintenant, je me réveille la nuit en entendant les hurlements de mes amis et parfois, je me mets à regretter d’avoir survécu. Pour que vous viviez heureux, sans avoir à craindre pour vos vies, vos familles et vos idéaux.

Il sourit à Tibérius :

- Tu me dis qu’on a tous beaucoup perdu, mais je te pose une question, Tibérius. Est-ce préférable d’être encore en vie ou d’avoir perdu la vie en défendant ce qu’on avait de plus cher au monde ?

Le professeur regarda son élève et sourit doucement avant de dire d’une voix :

- Pour votre courage et votre intelligence à faire remarquer à un professeur qu’il faut parfois faire face à ces erreurs, j’accorde à la maison serpentard, trente points.

Le professeur claque dans ses mains et regarde William :

- Vous viendrez dans mon bureau demain à dix heure pour que nous puissions ensemble discuter tous les deux avant que vous alliez à votre punition. Maintenant, comme Madame la directrice, nous a si bien fait remarquer, nous avons un groupe de chanteur, qui va pouvoir animer cette soirée et retrouver un peu de son calme. Monsieur Nott, je vous en pris.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Admin

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 163
ϟ Gallion : 210
Date d'inscription : 26/06/2016




MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mar 1 Nov - 23:43

• Bal d'Halloween •



Tout à coup, un bruit étrange et sourd se fit entendre dans la grande salle, semblant provenir de l’extérieur. Fronçant les sourcils, la directrice lança un regard à quelques professeurs dont sa sœur pour l’accompagner vers l’extérieur mais à peine le petit groupe professoral arrivé à l’entrée de la grande salle que le concierge fut projeté dans les airs et se retrouva les quatre fesses à l’air sur la scène. En effet, un groupe de trois trolls venait de pénétrer dans le château et ils avaient été attirés par les effets provoqués par la colère du professeur Sayre. D’ailleurs, on pouvait encore voir les verres renversés sur les tables et le marbre fissuré à l’endroit où le professeur avait marché.

Plus personne dans la grande salle ne dit un mot mais lorsque l’un des trois trolls grogna férocement, ce fut la panique totale parmi les élèves. Les choses devaient être prises en main afin de protéger les élèves, aussi bien ceux présents dans la salle que dans le reste de l’école.



Note aux joueurs : faites des réponses courtes à présent pour faire avancer plus vite le jeu.



Codage de © Sybline

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 182
ϟ Gallion : 191
Date d'inscription : 13/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 0:07

     

Les Participants


Event : Bal d'Halloween
C
omment ce petit con de Remus pouvait savoir ce qu'il avait mis dans les boissons? Peu importe dans le fond, il avait mieux à faire ce soir que de s'occuper de ce que savait son camarade ou non. Il avait retrouvé quelques amis et était en pleine discussion lorsque la fureur du professeur Sayre lui fit renverser son verre sur sa voisine. Qu'est-ce que c'était que ce bordel? Son regard scruta les alentours, soucieux. A poudlard l'agitation était rarement de bonne augure et il ne se souvenait que trop bien des événements d'il y a trois ans. Il n'avait que 13 ans à l'époque et il avait tout fait pour gommer, avec assez de réussite il faut dire, les horreur des quelles il avait été témoins. Visiblement cette fois-ci la cause de cette agitation n'était que le Pr. Sayre qui pétait son câble. Un peu loin de l'action, le jeune homme se rapprocha en glissant majestueusement sur ses talons. William avait visiblement fait une sortie stupide, comme toujours avec ce merdeux de sang-pur, et les choses avaient dérapées. Mais bon était-ce vraiment nécessaire de ce mettre dans cet état? De la part d'un prof, une réaction aussi exagéré le laissait songeur. Sirotant les quelques gouttes que contenait encore son verre, le jeune homme avait les yeux dans le vague et ce fut une voix qu'il ne connaissait que trop bien qui le tira de sa rêverie.
Putain, mais qu'est-ce qu'il foutait…
Les élans de chevalerie de son ami lui aurait certainement tiré un sourire en d'autre circonstances, mais il n'arrivait pas à ressentir de compassion pour Jefferson. Il ne cautionnait pas non plus l'attitude de leur professeur, mais son condisciple lui avait trop mené la vie dur pour qu'Elias puisse ne serait-ce que ressentir une once de sympathie à son égare. Du coup les belles paroles de Tib' avaient du mal à toucher le 6ème année qui se contentait d'assister cette fois-ci à l'intervention de la directrice et peu après à celle de Ian venu comme toujours à la rescousse de son pote. Il n'écoutait déjà plus, il avait envie de mettre des baffes à tout le monde. Puis vint Nott et Sayre leur emplit à nouveau l'esprit de ses paroles doucereuses et s'en fut trop pour Elias. C'était un bel amas de conneries. Il allait regagner la salle commune lorsque le concierge lui passa sous le nez.
Euh…whut?
Lorsqu'il vit les troll à l'entrée de la grande salle, Elias eu un rictus et ce qui pouvait ressembler à un petit rire nerveux sortit de sa gorge. C'était la soirée la plus pourave de tout les temps ma parole. Il avait déjà amorcé un volte face lorsque l'une des bébêtes meugla. Perdant rapidement tout sourire, le Serpentard sortit précipitamment sa baguette. Ahahah, comme s'il allait se mesurer à un troll sérieux. Un soudain mouvement de foule l'obligea à suivre le flux des élèves et il se retrouva bien vite à nouveau au centre de la salle. Là, encore un coup de chance, son talon se prit dans l'une des fissures que leur professeur avait creusée dans le marbre et il se cassa la figure, avec grâce bien sûr, se raccrochant inextremis à quelqu'un. Mais où était passé sa soirée géniale à saouler Aslinn de philtre d'amour?
.

GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité







MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 0:15

Le discours du professeur lui fit serrer les dents. Son adresse à Nott lui donnait envie de lui cracher dessus. Sa tirade sur ce qu'il avait vécu au ministère pour mieux faire comprendre qu'il était le héros, ici, intouchable et de tout bon droit, était d'un irrespect pour les victimes à gerber. Tiberius connaissait peu de véritables rages. Tibérius était un garçon au flegme assuré et au calme olympien. Mais, le professeur Sayre, dans toute sa majesté princière, lui faisait naître des envies de violence qu'il n'avait jamais vécu. Sa mâchoire était douloureuse. Tiberius tourna la tête vers Eden. Puis, adressa un regard de haine à son directeur. Il voulu lui répondre. Lui envoyer sa perruque, sa baguette, tout dans le visage. Lorsque le professeur accorda trente points aux Serpentard, il ne se sentit ni encouragé, ni félicité. Etre gratifié d'une petite récompense après les valeurs qu'il désirait défendre, c'était comme si le professeur lui avait gentiment demandé de fermer sa gueule. Tiberius songea un instant - un bref instant - que sa tante n'avait pas tort. Que Poudlard était mort avec son ancien directeur. Si les professeurs pouvaient se permettre de tels comportements, de telles répressions, sans craindre aucune justice, alors Poudlard était mort. Tiberius avait les yeux rouges. Il avait envie de pleurer. De rage, de haine et de violence. Crier. Crier. Hurler. Il recula de quelques pas, doucement. Ses yeux battaient fort pour ne laisser couler aucune larme. Rester digne. Le bourdonnement à ses oreilles était insupportable.

Tiberius, lentement, inspira et décida de prendre congé de la soirée. La directrice en remis une couche. Quelque part, le discours de la directrice l'aurait sans doute apaisé. Mais, Tibérius était en fureur. Quelque chose dans ce monde pourri n'allait pas. Il avait le doute. Les mangemorts avaient la décence d'être sincères dans leurs idées et leurs valeurs. Ils ne se cachaient ni derrière les cadavres, ni derrière la souffrance d'autrui. Il lança un regard à Ian. Il n'était pas encore assez calme pour s'apercevoir que son ami était blessé. Gravement blessé. Il ne vit rien. Ses yeux se posèrent sur Nott. Les rélévations du prof le faisait au moins se sentir proche de cet élève qu'il ne connaissait que trop peu. Mais, ces derniers événements changeraient sans doute la donne. Il l'espérait. La rage dans le ventre, il se dirigea vers la sortie de la Grande Salle. La directrice avait autorisé les élèves a retourner à leur dortoir. Tiberius voulait surtout aller prendre l'air. Loin de cette ambiance-là. Qui l'aimait le suive.

Le corps du concierge vola à travers la pièce. Tiberius s'immobilisa. Interdit. La panique, les cris, encore. L'élève fit demi-tour, au milieu de la cohue des élèves. Tiberius oublia temporairement le professeur. La situation. Les paroles envoyées. Il chercha Ian qu'il avait perdu dans l'attroupement général.

Ian ! Ian ! Il poussa quelques élèves et tenta de le retrouver. Il regrettait de s'être emporté et d'en avoir oublié son meilleur ami. Il regrettait tant que ses nerfs commençaient à lâcher. Ian, répond, espèce de connard !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 216
ϟ Gallion : 374
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 18


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Attrapeur
ϟ Baguette magique: Ma baguette est faite de bois de noyer noir et contiens une épine de monstre du Fleuve Blanc. Elle mesure 31.5 cm et est rigide. Elle produit des sortilèges au visuel impressionant et élégant..
ϟ Métier/année d'étude: 7eme



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 0:49




La rage, c'est à présent tout ce que j'étais capable de ressentir face aux paroles du professeur Sayre. Il osait utiliser ce que mes parents m'avaient fait, en parler devant tout le monde pour me faire me sentir mal. Je serrais les poings et je n'avais qu'une seule envie, sortir ma baguette de ma veste et lui envoyer un stupefix en plein visage. Je sentais les jointures de mes doigts blanchir sous la pression qu'elle subissait alors que je serrais les poings avec forces. Il se mit alors à nous expliquer ce qu'il avait vécu lors de la bataille du ministère, se cachant derrière ses exploits pour justifier son comportement. Il me donnait tout simplement envie de vomir. Je continuais de le fixer alors qu'une nouvelle fois un bruit assourdissant se fit entendre. Je crus au premier instant que c'était encore le professeur Sayre qui faisait trembler la terre, mais la réalité en était bien différente. Alors que je me retournais vers la source du problème, je vis le concierge valsé a travers le couloir.

S'ensuivit un mouvement de panique et d'un rugissement. Le tremblement de terre du professeur avait rameuté une bande de Troll et voilà qu'il était dans le château, avec un grand nombre d'élèves à leur merci. Sans trop réfléchir, je sortais ma baguette de ma poche, même si dans l'immédiat, je ne savais pas vraiment comment me comporter face à un troll et, beaucoup de questions se bousculaient dans ma tête. Un stupéfix serait, il suffisant ? Un incarcerem? Un immobilis ? Je n'en avais pas la moindre idée. Je vis alors le professeur Sayre passé devant moi suivant la directrice et, alors qu'il était dans mon champ de vision, une envie malsaine me passa par la tête. Je pointais alors ma baguette sur le dos du professeur Sayre, prêt à lui lancer un maléfice pour me venger de ses paroles. Je m'apprêtais a lancer un sortilège de stupéfixion, quand le mouvement de foule me bouscula déviant mon sortilège qui vint s'écraser dans le plafond, faisant s'écraser des débris dans la pièce. Je repris quelque peu mes esprits, me rendant compte que ce qu'il se passait à présent était vraiment grave. Je cherchais alors Rémus du regard ainsi que Lohan sans réussir à les trouvé. Je commençais alors quelque peu à paniquer. Puis je me rappelais ne pas avoir vu Lohan de la soirée, le Serdaigle avait certainement dû rester dans sa salle commune ce qui m'enlevais deja un peu de stress de le savoir en sécurité. J'avançais parmi les élèves cherchant toujours après mon ex du regard, et lors-qu’enfin, je le trouvais, je fus soulagé. Je m'empressais de le serrer dans mes bras et de lui dire.


Il faut que tu sortes d'ici. Mets-toi-en sécurité. Je vais essayer d'aider les professeurs, mais ne reste pas là, prend les autres avec toi et retournez à la salle commune !

Je le relâchais avant de me retourner et de repartir dans la direction des trolls. Une fois de plus le professeur Sayre était dans mon champ de vision, et mon envie de vengeance repris le dessus. Une fois de plus je pointais ma baguette sur le dos du professeur.  

Codage de © Sybline

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 5éme année
MEMBRE ϟ 5éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 33
ϟ Gallion : 46
Date d'inscription : 18/10/2016




MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 8:58

Je regarde la blonda... La jolie blonde tout compte fait quand William m'attrape par le bras et annonce à Jessica qu'il la quitte et deviendra mangemort. Dans un sens, j'étais fier de lui, mais bon sang, pourquoi le crier sur tous les toits? Mon oncle n'allait pas apprécier du tout... Mais la réaction de notre directeur me fait serrer les poings de colère. Comment ça les jedusor sont une famille de moldus? Mais bon, au vu du bordel ambiant, je n'allais pas réagir avec la violence, non, j'allais envoyer un hibou à Oncle Marlon et il allait s'occuper lui même de ce professeur de pacotille. Je regarde mes camarades qui prennent la défense de William alors que l'autre, la rousse, s'est déjà barrée depuis un moment... J'ai même perdu de vue la Dumby. Je soupire, je ne dis rien, je m'en moque, qu'ils fassent ce qu'ils veulent, mon oncle sera au courant. Qu'on nous ait retiré des points, je m'en contre fous royalement, ça ne sert à rien de montrer notre supériorité dans ce genre de choses futiles, tout le monde le saura, tout le monde le verra.

-Vous ne faites vraiment pas honneur à notre ancêtre commun professeur, bien au contraire...

Puis arrivent les trolls, manquait plus que ça. Je prends ma baguette, prêt à me défendre. Je m'approche d'Eden

-Si tu restes, moi aussi, il est hors de question que tu tires toute la gloire à toi Nott...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATEUR ϟ 6éme année
FONDATEUR ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 123
ϟ Gallion : 135
Date d'inscription : 26/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Gardien
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude: 6éme



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 9:27

• Bal d'Halloween •



La soirée avait plutôt bien commencé. Rémus s’était rapidement éclipsé pour préparer un coup de cupidon pour Zéphyr et Alexandra en profitant que son cher camarade Elias avait ramené des philtres d’amour qu’il avait mis dans un ponge et le jeune loup en avait profité pour en passer un à Zéphyr pour le rendre dingue de la fille Dumbledore. De toute façon, elle, elle n’en avait pas besoin, ça se voyait neige au soleil que le Jedusor lui plaisait.

Puis, il avait pu danser avec Eden, ce qui était plutôt agréable malgré les quelques regards vers eux. C’est vrai que voir deux garçons danser l’un avec l’autre n’était pas commun. Mais Rémus s’en fichait et en prime, il n’avait pas encore aperçu son rival. Un point pour le petit loup, zéro pour l’aigle ! Et puis, ça avait fini par dégénéré entre Jefferson et Jessica. Mais quel imbécile celui-là d’aller crier qu’il voulait devenir mangemort ! Et la pauvre Jessica qui était partie en courant ! Il n’avait qu’une envie : casser la gueule à Jefferson mais le prof de sortilège prit les devants et on ne pouvait pas dire qu’il avait fait preuve de diplomatie. Tout avait tremblé dans la grande salle et le prof avait dit des choses qu’il n’aurait certainement pas dû dire. Même la directrice avait dû intervenir pour éviter que tout le monde se prenne le plafond sur la tête. Et pour couronner le tout, serpentard perdait des points avant d’en récupérer trente ! Il y avait des moments, le jeune homme se demandait si leur directeur de maison n’était pas un peu con pour un auror. En tout cas, il n’allait pas se gêner pour en parler à son grand-père et à ses parents dès le lendemain. Enfin, peut-être qu’il ne mentionnerait pas dans sa lettre la présence des trolls qui venaient d’arriver. Il chercha un moment Eden mais ce fut celui-ci qui le retrouva avant de le prendre dans ses bras. Moment de pur bonheur pour Rémus et ça se voyait sur son visage.

Eden : Il faut que tu sortes d'ici. Mets-toi-en sécurité. Je vais essayer d'aider les professeurs, mais ne reste pas là, prend les autres avec toi et retournez à la salle commune !

Rémus fit une petit grimace. C’était exactement ce que son père lui avait dit avant de retourner aider les profs et les autres aurors alors que le jeune homme n’en fasse qu’à sa tête pour se battre aussi. Mais pour une fois, il préféra suivre les conseils.

- Ok !

Il alla rassembler les plus jeunes et se servit de ses dons de loups pour guider leur petit groupe pour rejoindre leur salle commune.



Codage de © Sybline

Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE ϟ 5 éme année
FONDATRICE ϟ 5 éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 601
ϟ Gallion : 448
Date d'inscription : 08/07/2016
Age : 31


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 27 cm, fabriquée à partir du bois de houx et une plume de Faumseck.
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 10:09

• Bal d'Halloween •



Tout se passait bien jusqu’à ce que l’imbécile qui servait de petit-ami de Jessica ne vienne lui dire qu’il la larguait et en plus, qu’il vienne crier sur tous les toits qu’il voulait être mangemort ! Mais le con ! Alexandra eut de la peine pour sa cousine qui était aussitôt partie. En se retournant, elle se retrouva face à Zéphyr mais il fut vite éloigné par William. Et puis, il eut comme un tremblement de terre et le prof de sortilège intervint et on ne pouvait pas dire qu’il était de bonne humeur. Il humilia carrément William devant tout le monde, retirant par la même occasion tous les points de sa propre maison. Non, là, c’était complétement injustice vis-à-vis des autres Serpentards. Ils avaient pas à subir les mauvaises humeurs d’un prof et les conneries d’un de leurs camarades de maison. D’ailleurs, pas mal de serpentard répliquèrent comme Tibérius, Ian ou encore Eden. Pas vraiment pour défendre leur camarade mais plutôt pour l’injustice lâchée par le prof. La directrice avait fait de son mieux pour calmer la situation. Mais Alexandra était de ceux qui avaient le sang chaud et ne supportait pas du tout l’injustice. Elle avait cependant écouté ce qu’avait raconté le prof sur la bataille de Poudlard et elle eut les larmes aux yeux quand il fit allusion à Albus Dumbledore.

- Mon arrière-arrière-grand-père était un grand homme de ce que je sais mais il n’aurait certainement pas approuvé qu’un professeur se permette d’humilier un élève devant ses camarades et balancer des histoires de famille d’un autre étudiant ! D’accord, William a fait une connerie mais c’était pas une raison de punir les autres serpentards pour ça ! Vous auriez pas pu simplement le prendre à part et l’engueuler pendant que les autres profiter encore de la fête ? Maintenant, tout est gâché alors que Mme Blackwood et les autres professeurs s’étaient donnés tant de mal pour la préparer cette fête et on aura même pas droit à entendre jouer le groupe d’Eden ! Les garçons ont raison, vous avez été trop loin et excusez-moi de dire ça monsieur mais vous n’avez pas fait honneur à votre ancêtre ! Je suis d’accord que les élèves doivent le respect aux professeurs mais les professeurs doivent aussi respecter les élèves, même s’ils disent des conneries ! Parler de la bataille du point de vue d’un héros après ce qui vient de se passer n’était pas très malin ! Tout le monde a perdu quelqu’un dans cette bataille ! Pas la peine de rajouter un coup de couteau dans la plaie trois ans plus tard !


Elle était la seule Gryffondor à avoir réagi, comme si les autres rouges et or trouvaient normal que ça tombe sur la tête de tous les serpentards alors qu’ils n’en pouvaient rien.

Un gryffondor : - Eh Dumby, qu’est-ce qui te prend de les défendre ceux-là ?

Cela eut pour effet de la mettre hors d’elle. Mais bon sang, c’était quoi cette mentalité ? Elle se contenta de lui lancer un regard noir et ceux de sa maison se turent. Il est vrai qu’elle avait le même regard que son arrière-arrière-grand-père et quand ce dernier s’énervait, même si c’était rare à l’époque où il était encore en vie, il inspirait vite le respect. C’était tout ce que l’ancien directeur voulait, le respect entre les élèves des différentes maisons et elle comptait bien protéger son héritage !

Tout à coup, des trolls firent leur apparition. Elle sortit sa baguette qu’elle avait attachée à une cuisse, question de discrétion et elle rejoignit aussitôt Eden et Zéphyr.

- J’ai une petite idée les garçons ! Vous voyez les grosses massues que les trolls ont ? Il faudrait les faire soulever pour qu’elles soient au-dessus de leur tête pour qu’elles leur atterrissent sur la tête ! ça les assommera !




Codage de © Sybline

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 180
ϟ Gallion : 296
Date d'inscription : 16/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 26 cm, bois d'aubépine des marais, plume d'oiseau-tonnerre, de la boutique de Gregorovitch fils.
ϟ Métier/année d'étude: 6ème année



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 16:54

Alors que la soirée semblait se dérouler plutôt tranquillement, pour une fois, une dispute éclata entre Jessica et son petit ami, William ou plutôt ex-petit ami en vu de la dispute. Puis vint s'en mêler le professeur de sortilège, crachant ouvertement sur les mangemorts. De quoi se mêlait-il ? Et de quel droit dénigrait-il ainsi tous les mangemorts, sans même essayer de faire la part des choses ? De plus, comment pouvait-il ainsi se positionner en héros et dénigrer sans vergogne la mort des autres ? Parce qu'on était du mauvais côté notre mort était justifiée ? Aslinn retint son poing serré. Elle se plantait les ongles dans la paume de ses mains pour ne pas exploser à son tour. Par chance Tibérius intervint. Tout à coup, alors qu'il lui avait semblé être un parfait crétin juste la, juste un plaisantin, soudainement elle lui trouvait autre chose. Un certain charme ? Sans doute. Cet élan de courage totalement justifié tandis que les autres élèves, elle comprise, restaient muets offrait à Tibérius le respect d'Aslinn. Elle réussit à se calmer et à déserrer les poings, du moins jusqu'à le prof intervienne à nouveau. Perdants et vainqueurs ? PERDANTS ET VAINQUEURS ???!!!

- A partir du moment où il y a des morts, il n'y a aucun vainqueur, uniquement des perdants.

Elle le dit juste pour elle et ceux près d'elle, n'haussant pas plus la voix que ça. Elle n'avait pas envie de se frotter à l'autorité injustifiée du professeur qui, au lieu d'essayer de raisonner ses élèves, préférait les lyncher. Si William était malgré tout forcé à nettoyer le château à la brosse à dents, Aslinn irait le rejoindre. Il n'y avait aucune raison que les paroles non mesurées d'un élève valent ce genre de punition.

Soudain le concierge traversa la pièce. Des trolls ne tardèrent pas à s'en montrer responsable. Si tout le monde semblait préoccupé par les créatures, Aslinn elle accourut auprès du pauvre homme, encore affalé au sol. Elle l'aida à se redresser et s'assura qu'il puisse tenir debout. Elle se positionna ensuite, pied solidemment ancrés dans le sol. Elle avait peur et quelques tremblements devaient en témoigner, mais ce n'était pas le moment pour ça. Elle devait à présent se montrer responsable, prouver qu'elle méritait son badge de préfète.

- Les Serdaigles ! Derrière moi !

Elle regrettait à présent d'avoir opté pour un déguisement moldu, laissant sa baguette à l'étage. Elle se retourna ensuite vers Elias.

- Peut-on réfugier les élèves de Serdaigle dans la salle commune de Serpentard ?


_________________
₳slinn
₲oyle
Thinking is the hardest work there is, which is probably the reason why so few engage in it.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 182
ϟ Gallion : 191
Date d'inscription : 13/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Mer 2 Nov - 19:54


Les Participants


Event : Bal d'Halloween
C
'était un garçon déguisé en goule qui l'avait empêché de se vautrer lamentablement et celui-ci filait déjà sans demander son reste. Reprenant ses appuis, il envoya valdinguer ses talons et sa perruque avant de jeter un coup d'oeil autour de lui. Un peu plus loin il vit Remus rassembler quelques élèves plus jeunes ses yeux s'écarquillèrent soudainement. Ses nains, où était passé ses nains? Non pas que leur intégrité physique tienne à coeur à notre Serpentard, mais il aurait été bien en mal d'expliquer pourquoi les premières années qu'il avait amené - alors qu'ils auraient du rester cloitré en salle commune - se retrouvaient avec une massue de troll incrustée dans le crâne. Bon d'accord…leur sort ne le laissait pas totalement indifférent et c'était un semblant d'affection qui le poussait à penser à eux alors que son instinct de préservation lui dictait de courir se réfugier derrière n'importe quel adulte. Scrutant le petit groupe il poussa un soupire de soulagement en voyant les bonnets ridicules de sa petite troupe. Attendez un seconde. Un, deux, … et merde. Lâchant un juron, Elias se lança dans la foule des élèves à la recherche des première année. Baguette en main, il gardait toujours un oeil sur les trolls sans pour autant tenter quoi que se soit. Il avait mieux à faire et pour tout vous dire, il n'était pas tout à fait sûr de vouloir affronter ces créatures. Il passait près de Aslinn lorsqu'il aperçu l'un de ses petites camarade de maison. L'attrapant par l'arrière de son déguisement, il l'attira à lui. Le garçon était au bord de larmes, mais il avait plus urgent à faire que de consoler le gamin. Il lui demanda s'il savait ou était passé son ami et le jeune sorcier lui répondait que non lorsque la préfète de Serdaigle l'apostropha. Hein? Oh oui bien sûr. Acquiesçant, il lui désigna le petit groupe qui partait rejoindre la salle commune. " Remus amène des jeunes dans les cachots, allez avec lui. Et …" Ayant dit cela, il poussa son jeune condisciple vers elle. " Tu peux t'occuper de lui? " N'attendant pas vraiment de réponse, le jeune homme essayait déjà de se frayer un passage parmi les étudiants et lança quelques mots à la Serdaigle par dessus son épaule. " Il me manque un nain! "
.

GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 207
ϟ Gallion : 284
Date d'inscription : 05/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 30cm bois de saule pleureur, venin de basilic
ϟ Métier/année d'étude: 7ème année



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Jeu 3 Nov - 17:38

William restait son meilleur ami, et ce même s'il venait de se comporter comme un crétin en, non seulement humiliant Jessica devant tout le monde, mais en criant hors et fort qu'il voulait être mangemort. Robb soupira. Le prof s'était ensuite mêlé des affaires du Serpentard. Un prof qui avait le culot de venir déguisé en Salazar Serpentard, l'ancêtre direct de Robb. Pour sur ce ne serait pas un professeur qu'il tiendrait en grand estime dans son coeur.
Lorsque l'attention fut portée ailleurs que sur William, Robb passa près de lui et lui donna une petite tape à l'arrière du crâne.

- Crétin. Tu parles toujours trop et trop fort.

Mais ça ne justifiait en rien l'angouement qu'avait pris cette affaire. Robb, comme tous les autres, assista à la scène qui se déroulait devant lui.

- On ira racheter des brosses à dents ensemble à Pré-au-lard. Il est hors de question que je te laisse attraper seul une tendinite en nettoyant toute l'école.

Ce n'était pas pour rien que le Choixpeau avait décidé de l'envoyer à Poufsouffle plutôt qu'à Serpentard, maison qui dans son cas aurait été des plus logiques. Il était hors de question qu'il laisse son meilleur ami, aussi stupide soit-il, subir une aussi lourde punition seul. Préfet ou pas il l'aiderait à tout nettoyer et si le professeur l'en empêchait il lui donnerait des raisons de le punir.

Puis des trolls débarquèrent dans la Grande Salle. C'était surement la meilleure soirée d'Halloween à laquelle il avait put assister, ou peut-être la pire. Cela dépendait du point de vu. Mais au moins l'ennuie ne serait pas au rendez-vous. Le danger par contre était bien la.
Robb essaya de repérer du regard ses amis et ses camarades de maison, ceux pour qui il avait le plus d'affection en sommes. Il n'avait pas le temps de jouer au peureux ni même de courir dans tous les sens, ce qui aurait eut pour effet d'exciter encore plus les trolls. Si au départ c'était le boulot des profs d'agir pour protéger les élèves, Robb préférait s'y mêler devant l'évidence incapacité de certains. Il sortit sa baguette après avoir intimé un autre préfet de Poufsouffle de mettre les autres en sécurité.
Le jeune Black lança un maléfice de conjonctivite sur l'un des troll, faisant ainsi fortement diminuer sa visibilité. Ainsi la créature aurait bien plus de mal à s'en prendre aux élèves de Poudlard.

- Expelliarmus !

Il désarma le même troll, le privant ainsi de son arme en plus de sa vision. Nul doute que ce troll la aurait du mal à toucher quique ce soit.

_________________

Robb  A.  Black

La mort est belle, elle est notre amie ; néanmoins nous ne la reconnaissons pas, parce qu'elle se présente à nous masqué et que son masque nous épouvante.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 123
ϟ Gallion : 207
Date d'inscription : 06/10/2016
Age : 31
Localisation : Poudlard


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Batteur
ϟ Baguette magique: 23 cm, bois d'ébène et très souple à manier
ϟ Métier/année d'étude: 6ème année



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Jeu 3 Nov - 19:40

Bal d'Halloween*Je suis vraiment trop con d'avoir dit ça.. Devant des profs en plus..*

Je n'aurai jamais dû dire ça dans la grande salle en hurlant devant mon ex petite amie et les professeurs... Résultat, j'avais récolté une punition. Il pouvait toujours parler, je la ferai à moitié sa punition, il rêve celui-là. De quel droit se mêle-t-il ?! D'accord, j'avais dit des conneries, mais quand même... M'humilier ainsi de la sorte devant tout le monde ? Je me vengerai... Même si pour l'instant, je ne savais plus ou me mettre, je ne savais plus quoi dire aussi... Il m'avait pris au dépourvu cet idiot de prof. Heureusement que mon meilleur ami était là, je n'aurai pas su faire quoi que ce soit sans lui. Il me donna une tape sur le crâne en me traitant de crétin. Pour lui répondre, je lui fis une grimace. Soudain, des Trolls surgirent dans la grande salle. Ben voyons... C'était quoi ce bordel ?! Un peu de piquant pour Halloween ? Je pris ma baguette et la pointai droit sur un Troll en lançant un :

Incarcerem !

Le Troll que j'avais visé, était à présent ligoté et dépossédé de sa massue.

On ferait mieux de partir d'ici.. Ça craint.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Jeu 3 Nov - 19:45


Event Halloween
Des ailes, voilà ce que j'avais choisi pour optimiser mon costume, enchantée par un sortilège lambda, elles se déployaient et se mouvaient en mon dos selon mes mouvements, faisant onduler le tissus de ma longue robe blanche qui caressait ma peau avec pudeur tandis que j'avançais dans la salle de bal. Mon regard se penchait sur l'assemblée alors que je me servais un jus de citrouille, tous déguisés avec plus ou moins de charme, mon regard se porta sur le couple de William et Jessica, qui déblatéraient haut et fort leurs différents. J'arquai un sourcil tandis qu'il clamait à l'oreille de tous, son désir pour devenir un Mangemort. Je soufflais. Les problèmes. Je l'aurais bien envoyé sur les roses à la place de la rouquine. Mais alors que je regardais la scène avec plus ou moins d'intérêt, je me crispai lorsque le professeur Sayre entra en scène afin de "calmer" le jeu, en enlevant tout les points de notre maison. Mes doigts se refermèrent sur mon verre, mes yeux s'écarquillant, mes lèvres se pinçant en une fine ligne blanchâtre.

Et alors qu'il déblatérait son monologue interminable, une succession d'élèves défilèrent afin de faire entendre leurs voix. Je laissais échapper un long râle inaudible, puis avança vers mes compatriotes afin d'également prononcer mon mécontentement, mais avant que je puisse ouvrir mes lèvres, des Trolls entrèrent dans la salle, provoquant panique et folie. M'avançant dans le centre de la salle pour tenter de retrouver Eden, je me retrouvais nez à nez avec l'un des assaillants. Surprise, je restais coite, puis m'arma de ma baguette magique afin de tenter un sort de pétrification, mais déstabilisée par les sorts qui voltigeaient dans l'espace tout autour de moi, mon regard se posa sur Robb, l'un des meilleurs amis de mon cousin avant de me faire projeter dans l'air par un coup de massue. Retombant sur le sol, une douleur m'arrachait le ventre, ma tête, prête à exploser. Je restai inerte. "Putain d'sa mère." La douleur parcourait mon corps entier, comme si l'on s'amusait avec mes tripes, avec mes os. Douleur insoutenable comme une multitude d'électrochoc, je me laissai sombrer.
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 207
ϟ Gallion : 284
Date d'inscription : 05/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 30cm bois de saule pleureur, venin de basilic
ϟ Métier/année d'étude: 7ème année



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Jeu 3 Nov - 22:07

Robb vit Alaska, la cousine de l'un de ses meilleurs amis, s'écrouler au sol à cause des trolls. Et merde... Il ne pouvait pas la laisser la, surtout avec ces créatures. Il jeta un sort pour éloigner le troll le plus proche et accourut auprès de la demoiselle. Mais que foutaient les profs ? Ou même les membres du personnel ? Il redressa Alaska et l'appela, essayant de voir si elle était toujours consciente. Aucune réponse. Il tenta de la soulever, passa l'un des bras de la demoiselle derrière sa nuque, la prit par la taille et l'amena plus loin dans la Grande Salle, tentant de la mettre à l'abris des trolls. Il était plus que temps que des personnes responsables agissent pour faire partir les trolls du château. Comment étaient-ils entré ici ? Comment avaient-ils put pénétrer dans cette salle ? Ils avaient surement été aidés par quelqu'un, il n'y avait pas d'autre explication.

- Alaska ? Réveille toi.

Il pencha la tête de la demoiselle en avant pour s'assurer qu'elle n'avait pas reçu un coup trop fort qui l'aurait fait saigner. Par chance non, son crane semblait en bon état. Elle aurait surement une bosse et son inconscience était pour le moins inquiétante, mais ça aurait put être pire. Ca peut toujours être pire.

_________________

Robb  A.  Black

La mort est belle, elle est notre amie ; néanmoins nous ne la reconnaissons pas, parce qu'elle se présente à nous masqué et que son masque nous épouvante.



Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité







MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Jeu 3 Nov - 22:08

Dans la panique, Tiberius ne put retrouver Ian. Tant pis. S'il n'était pas sur le-devant - Tiberius doutait que Ian soit assez stupide pour aller de front au combat quand de plus adroits élèves iraient très bien gérer la situation - ni à l'arrière, c'est qu'il n'était pas en danger. Du moins, Tiberius l'espérait. Etre séparé de Ian durant cet instant l'angoissait terriblement. Ses émotions lui faisaient tourner la tête. Il s'arrêta au milieu de la pagaille. Pris une seconde pour remettre ses idées en place. Calme. Sang-froid. En rouvrant les yeux, les choses semblèrent bien plus claires. Il jugea qu'il ne servirait à rien de front. Tiberius alla aider à l'évacuation des élèves. D'abord les premières années. Serpentard en priorité : Il se doutait que les préfets des autres maisons avaient entamés le boulot. Sans doute Ian également. On lui annonça d'ailleurs qu'il était en train de les rassembler dans le fond. Très bien, il s'occuperait de guider les élèves plus jeunes vers leurs groupe et leur préfet. Tiberius voulait être utile. Il croisa les Poufsouffles et un élève de Serdaigle lui annonça que son ami avait été assommé par un morceau de plafond tombé. Le séisme ou la bataille. Tiberius accompagna la jeune Serdaigle jusqu'à Aslinn.

Il y a d'autres élèves côté Nord. Je te les ramène.

Il ne laissa guère le temps à la préfète pour répondre. Dans son entreprise, il aperçut Elias et Rémus dans la même situation que lui. Il tenta de leur faire signe qu'il aidait les Poufsouffles. Puis il se dirigea vers une très jeune élève tombée au sol. Rapidement, il l'aida à se redresser et ils rassemblèrent ensemble les élèves de première, deuxième et troisième année - même blessée, la jeune fille trouvait du réconfort à lui indiquer du doigt ses camarades à faire sortir. Il tenta de retrouver Elias mais, l'avait de nouveau perdu. Les combats avaient commencé. Il trouva cependant Rémus et lui lança un rapide :

Je ne retrouve pas Persson. On m'a dit qu'il rassemblait également des élèves dans le fond de la salle. Il va falloir s'organiser et réunir les groupes pour évacuer. Aslinn est là-bas.

Toujours avec son élève assommée sous le bras et ses jeunes camarades à sa suite, il désigna le groupe d'Aslinn de loin. Quelques élèves de Serpentards restèrent près de Rémus.

Si tu trouves des préfets de Gryffondor, dis-leur que nous avons commencé les évacuation, okay ? Je te rejoins après avoir trouvé le reste des Serpentards.

Il posa une main sur son épaule, le visage sérieux comme il ne l'était jamais. Puis, cherchant ses derniers camarades de maison - Ian restait définitivement introuvable - avait-il déjà fait évacuer tout le monde ? - il se cogna contre Elias. Il le rattrapa à deux mains par les épaules.

Wow ! Tu es là... Très bien. Tous les Serpentards sont évacués, je pense. D'un regard, il s'assura autour d'eux qu'il ne croisa aucun vert et argent. Dans leur déguisement, difficile à dire qui était avec qui. Ceux qui manquent doivent être avec Ian. Il faut partir, maintenant.

D'une main avenante, il tenta d’entraîner Elias avec lui. Les autres élèves le suivaient toujours ou rejoignais leur préfet lorsqu'ils les voyaient à quelque mètres. Tiberius réclama de ses benjamins qu'ils leur disent lorsqu'ils quittaient le groupe pour rejoindre les leurs.

Et alors que Tiberius s'apprêtait à retrouver ses camarades - du moins, espérait-il qu'Elias ne fasse pas trop de caprices - il aperçut dans la cohue les cheveux d'Eden. Cette espèce de perruque édulcorée de petite pouffe. Il songea qu'Eden voulait se battre. Ce n'était pas le moment. Les septième années, à défaut d'évacuer devait aider à évacuer. Commencer le combat tandis que les élèves étaient encore dans la Salle n'amènerait que d'avantage de dégâts, de blessés et de morts. Il lâcha Elias d'une tape dans le dos et sans lâcher son camarades de Salazar des yeux.

Occupes-toi de les ramener à leurs préfets. J'arrive, je vous retrouverai au point de rassemblement avec Rémus.

Puis sans laisser Elias plus agir, il le quitta en s'enfonçant entre les élèves. Les choses s'organisait. Ca se voyait. Moins de panique. Plus de visibilité. Avec sa visibilité, Tiberius écarquilla les yeux. Eden ne visait pas un troll de sa baguette. Mais le professeur de sortilège. Le Serpentard se jeta sur lui et lui leva a baguette.

Non ! Il posa son épaule sur lui, sévère. Qu'est-ce que tu fous ? On va se venger. Sois en sûr. Mais, pas comme ça, camarade. Tu lui donnerais raison en agissant aussi stupidement que lui. Viens. Laisse les professeurs se battre ; Ils sont là pour ça. Il y a bien assez de héros dans le coin pour que tu puisses te rendre utile... Il posa une main sur son épaule, une autre sur la main qu tenait sa baguette. Tibérius avait eut un sursaut... Il fixa Eden dans les yeux espérant y déceler la moindre trace de raison. Il pouvait parfaitement comprendre que son ami puisse avoir envie d'air ainsi. Il le comprenait si bien qu'il craignait d'autant plus de ne pas être capable de le raisonner...


Dernière édition par Tiberius H. Malefoy le Jeu 3 Nov - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité







MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Jeu 3 Nov - 22:40

Un hurlement et un corps vola au travers de la salle (à moins que l'ordre ne soit inversé, c'était difficile à dire). Il plana quelques lourdes secondes d'un silence étouffant dans la grande salle avant qu'il n'éclate comme une bulle de savon et que la panique n'opère. Tout le monde se mit à s'agiter dans tout les sens, les énormes trolls les premiers. Ian avait la tête qui tournait. En plus de la douleur à l'arrière de son crâne, une migraine commençait à lui broyer la tête. Il ne savait pas si c'était à cause de tout ce bordel, des stupidités qui pouvaient sortir de la bouche du professeur de sortilège ou encore du môme qui s'agrippait à sa jambe. En tout cas il se sentait complètement retardé et abruti, n'arrivant pas à avoir les idées claires, ce qui n'était pas excellent pour lui dans l'état actuel des choses.
Le gamin. Ian baissa les yeux sur le jeune garçon. C'était un élève de première année, un des plus jeunes et des plus petits de sa classe. Il ne pipait pas un mot et était tétanisé par la peur. Son bonnet de nain avait disparu dans la pagaille. Ian tenta de lui dire quelques mots (ce qui lui semblait des plus difficiles, lui qui d'habitude avait le ver aisé) mais l'enfant ne bougeait pas. Il l'attrapa fermement par son tshirt trop grand pour le traîner à l'écart du grabuge ambiant. Les Trolls étaient à une bonne distance mais s'éloigner un peu plus lui semblait une idée formidable malgré les rouages qui peinaient à tourner correctement dans son cerveau embrumé. Il fallait les faire sortir de la Grande Salle et les couloirs qui donnaient sur une des parties du château réservé aux professeurs semblaient tout indiqué contrairement à l'entrée principale qui était quelque peu obstruée. Il n'y aurait plus qu'à rejoindre une des salles communes pour y réfugier le plus de monde possible. Le préfet ne mourrait pas d'envie de se confronter à un troll adulte ce soir. Les chances pour qu'il réussisse quoi que ce soit dans ce bordel sans nom étaient minimes. Il attrapa quand même sa baguette puis un groupe de troisième années, hésitants à fuir ou attaquer, de différentes maisons pour leur indiquer le plan présent. Il était hors de question qu'un élève s'amuse à jouer les héros alors qu'il était dans le coin. Ils ne seraient que des boulets collés aux professeurs qui devaient certainement savoir comment réagir (ils avaient intérêt).

Un jeune préfet de Gryffondor se porta volontaire pour accompagner le premier groupe jusqu'à la salle commune des Serpentards qui était la plus éloignée des deux salles communes les plus proche de la Grande Salle (il était hors de question de grimper tout en haut du château avec des hordes d'élèves épuisés et effrayés). Ian resta sur place, tentant vaguement de donner l'impression de maîtriser la situation. Un autre élève de septième année hurlait les indications. Il était à peine en état de bafouiller quoi que ce soit. Son nain avait refusé de le lâcher (il lui tenait fermement la main, ayant abandonné la jambe) et il restait là, hagard presque. Puis une angoisse sans nom lui remonta de l'estomac jusque dans la gorge. Il en oublia le môme un moment. Tiberius ! Sans lâcher le pauvre gamin il couru vers le danger (considérablement ralenti dans sa course), abandonnant momentanément toute logique et d'instinct de survie. Tiberius était à deux doigts de sortir de la salle quand les trolls avaient défoncés les portes. Comment est-ce qu'il avait pu être aussi con et peu réactif. Il se mit à s'insulter intérieurement de tout les noms existant alors qu'il bousculait les quelques élèves encore présent qui cherchaient à s'échapper. Il en apostropha quelques uns pour leur demander avec toute l'agression dont il était encore capable où se trouvait Malefoy (Non, pas celui-là, Tiberius, le septième année.). Personne ne put lui dire exactement où il se trouvait (compliqué dans une situation comme celle-ci) mais il finit par comprendre que son ami allait bien, qu'il avait été vu par-ici et dans tel-coin.
La salle se vidait petit à petit. L'idéal était encore de rejoindre le point d'évacuation général, Tiberius était loin d'être un crétin et ils pourraient au moins se retrouver là. C'était toujours plus malin que de courir sous le nez de trolls énervés, de sortilèges lancés parfois à tout hasard et le tout avec un enfant d'à peine onze ans sous le bras. C'était déjà miraculeux qu'ils ne se soient encore prit aucun débris conséquent sur le bout du nez.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Ven 4 Nov - 19:25


Event Halloween
Mon corps se souleva d'un coup, sans que je ne puisse réagir un seul instant. Les yeux clos, je me laissais porter, sans parvenir à réveiller mon corps. Une voix s'éleva dans le lointain. Robb, je reconnaitrais cette voix entre mille. "Hmmmm." Je mis un instant à reprendre mes esprits cependant, tandis qu'il manipulait ma tête avec précaution. Autour de moi, j'entendais la population de Poudlard s'activer, sortir en masse de la salle de bal tandis que je restai bloquée dans un état de léthargie, mettant en péril la vie de mon camarade et la mienne par la même occasion.

Gémissant, je parvenais cependant à me réveiller alors que la salle était presque vide, les Trolls s'acharnant sur la décoration, recherchant leurs massues afin de pouvoir fendre le crâne des derniers êtres vivants restant. Mes yeux s'ouvrirent d'un coup, alors que je m'agrippais au Poufsouffle avec poigne. "Robb ? Mais qu'est-ce que tu fais encore là ?!" Question bête, probablement, mais non insensée, il aurait dû partir avec les autres afin de se mettre en sécurité. J'avais voulu jouer au héros, il aurait dû me laisser et penser à lui avant tout. Je lâchai l'emprise que j'exerçais sur ses bras afin de tâter mon corps avec hâte. Ma baguette étant introuvable, je lorgnais sur le centre de la pièce où au pieds d'un Troll, reposait ma baguette. "Merde." Relevant les yeux, l'un d'eux s'avançait vers nous en titubant, et éprise d'un sentiment d'affolement, je me redressais avec peine en attrapant la main de Robb afin de l'entraîner avec moi dans ma course. Slalomant à travers les coups de massue, je disparaissais sous une table nappée d'un tissus blanc, puis me tourna vers Robb. "Je... Ma baguette est là bas. Je dois la récupérer, vas-y toi sauve ta peau !"
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 207
ϟ Gallion : 284
Date d'inscription : 05/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 30cm bois de saule pleureur, venin de basilic
ϟ Métier/année d'étude: 7ème année



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Ven 4 Nov - 21:37

- Robb ? Mais qu'est-ce que tu fais encore là ?!

- A ton avis ? J'ai l'air de faire de la couture ?

Ahhh Robb et sa légendaire répartie de merde.
Alaska se redressa avec le peu de force qu'il lui restait et entraina Robb dans une course pour se sauver. Ils se réfugièrent sous une table, invisible aux yeux des autres. C'était plutôt intime comme endroit.

- Je... Ma baguette est là bas. Je dois la récupérer, vas-y toi sauve ta peau !

Robb jeta un rapide coup d'oeil vers l'endroit qu'elle lui indiquait. Elle était trop loin, et surtout à portée de massue des trolls. Il se tourna vers Alaska et arqua un sourcil.

- Et risquer ta peau pour une baguette ? Je t'en achèterais une autre s'il faut, mais il est hors de question que tu te fasse massacrer pour une baguette.

Il observa les alentours et les issus possibles. La grande porte se trouvait en face mais les trolls étaient sur le chemin. La porte vers les cuisines était de l'autre côté de la pièce, sur la largeur mais plus sûre.

- On a deux options. Soit on reste ici et on attend que ces foutus profs agissent, soit on fuit vers les cuisines puis, si le champs est libre, vers la salle commune de Poufsouffle.

La majeur partie des élèves avait déjà été évacué de la pièce grâce à l'aide des autres préfets. Ceux qui restaient étaient occupés à ralentir les trolls tout en les évitants.

_________________

Robb  A.  Black

La mort est belle, elle est notre amie ; néanmoins nous ne la reconnaissons pas, parce qu'elle se présente à nous masqué et que son masque nous épouvante.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Ven 4 Nov - 22:04


Event Halloween
Je plongeais mon regard dans celui de mon compagnon. Il était vrai qu'il n'avait pas tort. Ma baguette se trouvait loin, au milieu de l'attroupement de trolls qui guettaient la moindre trace de vie. Je me mordis la lèvre inférieure puis observa un instant la salle, écoutant les différentes options qui s'ouvraient à nous. Il avait raison, jouer les braves ne nous porterait que préjudice. Mais je ne pouvais détacher mon regard trop longtemps de ma baguette. Repensant à toutes les fois où mon père m'avait puni par mon manque d'intérêt pour la magie une fois sortie de l'école. A toutes ces fois où recroquevillée sur le parquet, je me tenais le ventre à cause de douleurs intenses qui parcouraient mon corps.

Je m'accroupissais afin d'évaluer une nouvelle fois la situation. Mais Robb, lui, semblait déterminé à s'enfuir avec moi, que je le veuille ou non. Je me mordais une nouvelle fois la lèvre inférieure, puis replongea mon regard dans le sien. "Ok." J'enlaçais mes doigts aux siens histoire de ne pas prendre le risque de le lâcher, puis me retourna afin de m'élancer à travers la salle pour regagner les cuisines, tandis que les trolls se mirent à notre suite. Slalomant à travers les plans de travail, je continuais de courir, entendant les grognements et les pas sourds derrière moi. Je m'arrêtais un instant, ne sachant pas où se trouvait la salle commune des Poufsouffle, puis observa mon acolyte du coin de l'oeil. Mon coeur battait à tout rompre, honteuse d'avoir laissé ma baguette dans la salle de bal, honteuse de laisser ma maison se débrouiller sans moi, honteuse de m'être enfuie, avoir fait preuve de lâcheté. "J'peux pas." Je pivotais sur moi-même, désirant faire face au danger.
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 207
ϟ Gallion : 284
Date d'inscription : 05/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 30cm bois de saule pleureur, venin de basilic
ϟ Métier/année d'étude: 7ème année



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Ven 4 Nov - 22:47

Alaska accepta de se mettre en sécurité, du moins c'est ainsi qu'elle réagit en premier temps. Robb lui adressa un petit sourire. Elle devait être l'une des seules à avoir jamais vu son sourire.
Ils partirent vers la porte des cuisines. Puis Alaska s'arrêta net, hésitante. Robb la heurta légèrement dans le feu de l'action. Pour ne pas la faire trébucher, ni même s'étaler avec elle, lui passa ses bras autour d'elle, par réflexe pour qu'ils restent sur pieds.

- J'peux pas.

- Attends, tu vas où ?

Il la rattrapa de justesse par le bras puis observa la baguette au loin.

- Et merde...

Il n'allait surement pas laisser la demoiselle récupérer elle même sa baguette, pas avec le danger qui rodait la. Il la connaissait depuis trop longtemps maintenant, et sans doute un peu trop bien, que pour la laisser se faire massacrer sans agir. Il observa les environs. Avec sa propre baguette il pouvait l'atteindre. Il la pointa vers celle d'Alaska et formula un accio pour l'attirer jusqu'à eux.

_________________

Robb  A.  Black

La mort est belle, elle est notre amie ; néanmoins nous ne la reconnaissons pas, parce qu'elle se présente à nous masqué et que son masque nous épouvante.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Ven 4 Nov - 23:01


Event Halloween
Ses bras s'enroulèrent autour de moi alors que j'avais désiré retourner sur mes pas. Mon regard s'était alors plongé dans le sien, me rappelant ces fois où il était venu rendre visite à Eden, et que ma mère lui avait offert de rester, et que lorsque la vie s'était éteinte dans la maison, nous nous retrouvions dans la salle de bain, assis l'un en face de l'autre dans la baignoire, à discuter de tout et de rien. Puis, lorsque je repris mes esprits, je l'avais planté là, à se demander où j'allais et pourquoi, mais alors que je m'élançai dans la pièce, sa main emprisonna mon bras pour que je ne puisse le quitter. Il pesta, avant de sortir sa baguette et de lancer le sort qui amena ma baguette à nous. Je l'attrapais avec fougue, puis la rangea dans ma botte avec soin avant de me tourner vers le Poufsouffle.

"Merci." Je m'élançai vers lui afin d'enrouler sa nuque de mes bras. Déposant un baiser sur sa joue avec hâte. Depuis des années, nous nous observions, depuis des années, nous apprenions à nous connaître, mais jamais nous ne nous étions touchés ainsi. Jamais. Reprenant sa main, je soufflais, subitement plus détendue, jusqu'à ce que l'un des trolls ne vienne gâcher ce moment de pseudo intimité. "Faut y aller !" Et sur ces mots, je me suis mise à courir sur ses talons jusqu'à la salle commune des Poufsouffle dans laquelle, nous nous sommes engouffrés sans un seul regard en arrière.  
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 180
ϟ Gallion : 296
Date d'inscription : 16/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 26 cm, bois d'aubépine des marais, plume d'oiseau-tonnerre, de la boutique de Gregorovitch fils.
ϟ Métier/année d'étude: 6ème année



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Ven 4 Nov - 23:13

Aslinn se retrouva responsable de la majeur partie des élèves. Elle s'assura que la pièce dans laquelle elle les envoyait était sure avant de les laisser passer. Un autre préfet devant pour assurer la sécurité, accompagné d'un élève de Serpentard pour ouvrir la salle commune et la Serdaigle à l'arrière pour s'assurer que les trolls ne détourne pas leur attention sur eux. Par chance les autres faisaient bien leur boulot, s'efforçant de désarmer les créatures. Une équipe bien organisée ! Aslinn jeta un dernier coup d'oeil à la Grande Salle puis passa la porte. Elle donna ensuite la direction de son poste à un autre préfet et retourna dans la Grande Salle, s'assurant de ne pas être vue par les trolls. Il y avait peut-être encore d'autres élèves à emmener. Elle demanda rapidement à un élève muni d'une baguette d'utiliser un sort pour écrire dans les airs avec des filaments de feu.

" Préfet Serdaigle derrière grande porte si besoin secours élève."

Puis elle referma presque la porte, la laissant suffisamment entre ouverte pour une évacuation possible. Elle renvoya l'autre élève vers le groupe de sauvetage et s'adossa contre une colonne de pierre, reprenant enfin son souffle. Quelle soirée intense !

_________________
₳slinn
₲oyle
Thinking is the hardest work there is, which is probably the reason why so few engage in it.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 216
ϟ Gallion : 374
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 18


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Attrapeur
ϟ Baguette magique: Ma baguette est faite de bois de noyer noir et contiens une épine de monstre du Fleuve Blanc. Elle mesure 31.5 cm et est rigide. Elle produit des sortilèges au visuel impressionant et élégant..
ϟ Métier/année d'étude: 7eme



MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Ven 4 Nov - 23:46




Alors que je m'apprêtais une nouvelle fois à lancer un stupefix sur le professeur Sayre, je fus une fois de plus bousculer. Me retrouvant sur le sol, avec Tiberius qui me maintenant en place, bloquant ma baguette magique. Il me dit alors que je ne devais surtout pas faire cela maintenant que nous aurions notre revanche. Mais la rage était trop grande. J'essayais de me débattre, mais la poigne de Tiberius était ferme et il m'empêchait de bouger. Essayant de me raisonner. Plus loin, je vis Alaska, elle était avec Robb qui la soutenait, elle semblait être en mauvais état. C'Est-ce qui me fit reprendre mes esprits. Voir ma cousine en mauvaise posture. Je tournais alors le regard vers Tiberius pour lui faire comprendre qu'il avait raison et que je ne ferais rien d'inconsidéré. Alors que je me relevais, un troll se retourna vers nous sa massue levée prête à nous l'abattre dessus. Le réflexe fut fulgurant. Je pointais ma baguette sur le troll et d'une voix forte, je lançais.

Immobilis !

Le sortilège fusa de ma baguette pour toucher le troll en pleine tête. Et comme s'il était devenu une statue le troll était devenu immobile. Sans attendre mon reste. J'attrapais Tiberius par le bras pour l'écarter de la pièce.
 
Il faut qu'on bouge d'ici tout de suite !
 
Quelque chose flottant dans les airs attira alors mon regard. Écrit en lettre de feu, un message à l'attention des élèves encore présent leur indiquais la présence d'un préfet derrière la porte. Sans plus attendre je traînais Tiberius avec moi pour prendre la direction indiquée et retrouver Aslinn juste derrière la porte. Reprenant mon souffle, je dis à l'attention d'Aslinn.

Il y a encore le petit jedusort là bas... Et la fille Dumbledore... Elle se croit dans les livres et veut essayer d'assommer un troll à l'aide d'un Wingardium léviosa. Elle va se faire tuer... Elle touche sa baguette depuis à peine trois semaines. Il faut les sortir de là !

Codage de © Sybline

Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité







MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   Sam 5 Nov - 8:24

Son regard fut trop lent. Ses réflexes trop ankylosés. Ceux d'Eden étaient fulgurants. Tiberius se souvenait que son camarade était un champion du club de duel. Il se laissa entraîner par son ami.

Eden n'avait jamais vraiment été son ami, en vérité. Il l'avait toujours trouvé prétentieux à en mourir, inutilement pathétique dans cette espèce de carapace impériale qu'il se forgeait. Aussi, Tiberius n'avait guère cherché à en savoir plus. Ils se ressemblaient sur pourtant beaucoup de points. Fils reniés d'une famille violente de sang-pur, leur cousinade était bien attestée, quelque part au loin, dans leur arbre généalogique. Cependant, là où Tiberius avait tenté de se relever, ce dernier avait senti chez Eden cette hésitation politique à laquelle il ne faisait pas confiance. Eden avait toutes les raisons du monde de s'intégrer à l'Académie. Mais, cette hésitation, ce "je ne sais pas et je m'en fous" était un risque considérable. Tiberius ne découvrait Eden en justicier des plus faibles qu'à présent. Il restait particulièrement surpris de ce comportement. Eden s'était enfin réveillé ? Peut-être pas.

Qu'importait, il fallait sortir vite de là. Eden, encore une fois, fut plus rapide à la détente que Tiberius. Beaucoup de pensées parasites venaient perturber les réflexes et le raisonnement du Serpentard. Alors, Malefoy se laissa entraîner aveuglément et confiant par son homologue.

Ils retrouvèrent Aslinn. Ce n'était pas ce qui était prévu. Il aurait du rejoindre Rémus. Il ne paniqua pas immédiatement. Rejoindre Rémus lui permettait également de multiplier ses chances de retrouver Ian. Ca l'inquiétait beaucoup. Il savait que Ian était doué. Il ne lui arriverait rien. Mais, son absence en de telles circonstances le laissait perturbé. Son efficacité embrassait plus volontiers ses réflexes en présence de son meilleur ami. Pas grave. Il appuya ses mains contre ses genoux pour reprendre son souffle. Ce faisant, il redressait la tête pour commencer à compter les élèves. Puis, la remarque d'Eden le glaça. Merde ! C'est pas vrai, ces élèves qui veulent se la jouer héros.

Il sortit sa baguette. Cette fois, la salle était presque entièrement vidée pour laisser place aux professeurs de faire leur office. Cette fois, les trolls remarqueraient beaucoup plus facilement sa présence. Il se préparait d'avance à une confrontation.

J'y retourne... Ils ne doivent pas être les seuls. Allez rejoindre les autres, je vous ramène le reste des élèves. Plus vous serez loin d'ici et mieux ce sera.

Tiberius observa une longue seconde Eden. Tenter d'attaquer un prof, ce n'était pas un geste anodin et il se demandait s'il oserait un jour le dire à Ian. Lui qui ne cachait rien à son meilleur ami. Peut-être, peut-être pas. Il reprit une dernière seconde son souffle en inspirant bien fort.

Aller ! S'encouragea-t-il avant de retourner vers la Grande Salle.
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -







MessageSujet: Re: Event : Bal d'Halloween   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event : Bal d'Halloween
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween event !!!
» Event n°1 : Halloween
» [Event] Spooky Scary Halloween {Groupe 4}
» [Event] Spooky Scary Halloween {Groupe 3}
» [T] - [EVENT OCTOBRE] UN HALLOWEEN ÉPOUVANTABLE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alohomora :: › Rp terminés & abandonnés
-