Bienvenu sur Alohomora ^^

Partagez | 
 

 Mais t'es malade !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ADMIN ϟ 7éme année
ADMIN ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 22
ϟ Gallion : 33
Date d'inscription : 07/11/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Batteur
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Mais t'es malade !   Lun 5 Mar - 14:55

• Samuel Tobias Gringotts •

"C'est pas ouf"

- Carte d’identité -

Bonjour à vous ! Je me présente, Samuel Tobias Gringotts mais on m'appelle aussi Sam. Je suis né le 31 Octobre, à Tinworth, en Angleterre dans la région de Cornouailles, ce qui fait que je suis anglais et que j'ai 17 ans. Je suis en couple et je dois avouer que j'ai une préférence pour les filles, ce qui signifie que je suis hétérosexuel.




J'ai quelques particularités comme savoir m'adapter en toute circonstance. Lors de ma répartition, j'ai été envoyé (pour les scénario) ou j'aimerai être envoyé (pour les inventés ou les scénario indécis) à Serdaigle. Je suis actuellement en 7°année. En ce qui concerne la pureté de mon sang, je peux dire que je suis un sang pur. Ma baguette fait 24 cm, Sycomore, poil de Rougarou. Si je faisais parti de l'équipe de quidditch, je me verrai en Batteur/capitaine.
On m'a souvent dit que je ressemble à Tarjei Sandvik Moe
- Anecdotes -

ϟ Je n'ai jamais connu ma mère, car il semblerait qu'elle soit morte ϟ Mon père aussi en fait ϟ Mon père adoptif est un gobelin de la banque ϟ J'ai toujours aimé les pâtes au gruyère ϟ Drogué à la Monster red ϟ Mon "père" m'a envoyé dans une famille d'humain pour avoir une vraie vie d'humain ϟ J'ai longtemps collectionné les vers de terre dans des terrariums ϟ J'ai un chat qui s'appelle Cool ϟ Vivre avec des moldus c'est quand même sympa ϟ Je déteste les poireaux ϟ Dans ma vie de moldu je suis ultra connecté ϟ J'ai le rire facile ϟ Je possède une grande fortune qui me sert à rien à part dans le monde sorcier ϟ Je parle couramment le Gobelbabil ϟ J'ai tendance à réinventer des expressions

- Votre miroir de Rised -

Hey ! Moi c'est Noodle, j'ai 25 ans, et je viens du Sud de la France ! Je suis arrivée ici y'a un temps grâce à Alioth, et je suis devenue par la suite votre Admin grâce à votre fondatrice bien aimée !
“Le bien et le mal n'existent pas il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le chercher!”

- Psychologie -

PARADOX ϟ A première vue, je peux paraître sympathique, courtois, gentil et naïf, de ce fait, j'attire énormément de personnes, que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Il n'est pas rare que beaucoup se fourvoient, pratiquement la totalité de mes conversations le prouvent, d'ailleurs. Sympathique, je le suis, courtois, également, gentil la plupart du temps. Je ne suis cependant pas naïf, je sais déceler le vrai du faux, le mensonge de la vérité, je devine assez bien les intentions des gens. J'ai une part de moi moins subtile, je suis quelqu'un qui dit ce qu'il pense sans détour, quelqu'un de foncièrement moqueur, taquin, parfois blessant sans réellement le chercher, ou en le cherchant complètement. Il n'est pas aisé, par cela, de savoir mes sentiments à l'égard d'une personne. Je n'arrive jamais à être vraiment sérieux, ou attentif à une autre personne, je suis plutôt égoïste, même si mes amis m'aiment parce que je suis marrant. Je suis doté d'un lyrisme mégalomane me mettant sur le centre de la scène, le roi d'une dynastie qui n'existe que dans ma tête. Je suis extrêmement intelligent, sans prétention aucune. Ma tête est bien faite, et j'ai des facilités presque excessives au niveau de mes études. Comme toute personne, j'ai mes limites quant à ma bonne humeur, aussi, mes responsabilités font de moi quelqu'un de raisonnable, dans la limite du possible. LOVE ME NOT ϟ Je manque incroyablement de romantisme, comme si quelque part, ce genre de sentiments, l'amour, me passait un peu au dessus. En fait, je peux dire avec assurance, que tout passe avant, ou presque. Car finalement, quand j'aime, j'aime réellement, c'est juste que... je ne parviens pas à réellement montrer cette facette de moi, je deviens même maladroit. Le fait est, par exemple, que je n'aime pas blesser une personne qui serait potentiellement amoureuse de moi, ce qui me mettrait dans la galère. Une fille gentille m'embrasserait, je la laisserais faire, sans dire mot, pour lui faire plaisir, sans même que ça ne me fasse moi-même plaisir. Ce n'est pas même de l'infidélité, c'est juste que, je n'arrive pas à être méchant, être repoussé, c'est pour moi, la pire chose au monde. Dédicace spéciale à ma copine : Je suis désolé ! GOBLIN ϟ J'ai été élevé à la base par un gobelin, aussi appelé mon père. Il m'a toujours dit que les nés moldus étaient une perte de temps, des gens ayant souillés le monde sorcier, et des incapables, des rustres, des pas gentils. Pour ma part, je les trouve plutôt cool, ce qui me vaut parfois des lettres de menace de mon cher père. Il m'a aussi inculqué des valeurs telles que la manipulation, l'art de l'intimidation, que les règles étaient les règles. Etc... Et même s'il est un peu raciste des êtres humains, je sais qu'il m'aime, même s'il aurait préféré que je sois aussi un gobelin. MIND FUCK ϟ Je ne sais pas si c'est à cause de mon père ou juste du fait que ce soit moi, mais j'ai une voix dans la tête, une voix douteuse qui me parle de mes pensées secrètes. J'ai vraiment l'impression qu'elle me parle, comme une sorte de petit diable sur mes épaules. Je peux paraître fou, je le suis même certainement, mais le fait d'en être conscient peut-il être apparenté avec la folie ?

Codage de ©️️ Sybline


_________________

Samuel Gringotts

What's the fucking fuck



©Bangerang


Dernière édition par Samuel Gringotts le Mar 6 Mar - 13:33, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN ϟ 7éme année
ADMIN ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 22
ϟ Gallion : 33
Date d'inscription : 07/11/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Batteur
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Mais t'es malade !   Lun 5 Mar - 14:55

• "Il était une fois" •



Rien n'est jamais qu'une histoire. Ce sont des lambeaux de vies, racontées en petites parties, sans fioritures inutiles. Ne prendre que l'espace d'un instant, le coller à d'autres, pour apporter un début, un milieu, et une finalité. On connaît tous le début des histoires, la naissance du bien, et la naissance du mal. Néanmoins, savons-nous vraiment ce qu'est le bien et le mal ? Personnellement, je n'en ai aucune idée. Persuadé que mes valeurs sont justes, persuadé que ce sont les autres qui feront sombrer le monde dans le chaos. Sans doute que les vrais gentils se demanderont comment je peux en arriver à penser que mes choix sont louables, alors peut-être devrais-je raconter mon histoire...

TIGS
Nourrisson enveloppé dans des draps de soies aux broderies dorées, un sorcier le posa dans les bras peu tendres du Gobelin qui dirigeait les lieux. Celui-ci, de son regard froid, observa l'enfant, sembla se raidir tandis qu'il reconnaissait les traits de ceux qui lui avaient donné son emploi, à lui, et toutes les personnes que renfermaient les murs de la banque Gringotts. Le gobelin leva les yeux vers le sorcier, qui lui annonça alors, qu'en ce jour sombre, dont le ciel fut alors traversé d'un voile grisonnant, le sort funeste de ceux qui avaient permis la création de la banque. Tout d'abord, le gobelin n'eu pas mot dire. Se contentant d'observer l'enfant d'un oeil compatissant. Puis, alors qu'il se racla le gosier, il resserra son étreinte, maintenant plus chaleureuse. "L'humain a-t-il un nom ?" Le sorcier annonça alors le prénom du nourrisson, et le gobelin ne put s'empêcher de grogner. "C'est un prénom laid. Samuel Gringotts... C'est comme ça, qu'il se nommera désormais." L'enfant de Gringotts était né.

Les premières semaines, Tigs le gobelin, ne put s'empêcher de regretter son choix. Avoir un humain à ses côtés, il ne pouvait le supporter. Des besoins qui n'était pas les siens, des besoins qu'il n'arrivait que trop peu à saisir le sens. Et puis, peu à peu, il s'habitua à la présence du bambin, en vint à l'aimer d'ailleurs. Un amour qu'il ne regretta pas. C'était son fils à lui, bien plus que celui de Gringotts. Il se surpris à l'observer durant des heures à la nuit tombée, lorsque ses cils tombaient sur ses pommettes et que le sommeil était venu le gagner. Il s'était surpris, à plusieurs reprises, de le border à plusieurs reprises une même nuit, lorsque durant le jour, l'enfant avait montré des signes de potentielles fragilités de santé. Il s'était surpris à demander des conseils à des humains, comment bien élever un enfant de leur espèce, devenu soucieux de l'avenir de Samuel. Il avait même commencé à s'inquiéter pour lui, lorsqu'il n'était pas à ses côtés, qu'il déambulait partout, qu'il pleurait. Tigs l'emmenait avec lui à la banque, l'élevait du mieux qu'il le pouvait, un lien fort s'instaurant entre eux. Samuel était son fils, Samuel était tout. Il le regardait grandir, vite, bien trop vite. Il voyait son corps se métamorphoser, son visage, peu à peu, se constellant de subtils grains de beautés. L'enfant, bientôt aussi grand que lui. Tigs le regarde jouer derrière les bureaux de Gringotts. Bientôt, il sera trop grand pour rester ainsi. Tigs le sait, Samuel devra commencer à vivre avec d'autres personnes de son espèce. Alors Tigs fait le nécessaire. Il restera avec son fils, sous le couvert d'une famille de sorciers.

Aux neuf ans du garçon, Tigs les envoie dans leur nouvelle demeure par poudre de cheminette. Un couple les attends. Samuel semble tourmenté. Il ne comprend pas la langue humaine. Tigs ne la lui a jamais apprise. Mais Tigs est là lui, et maintenant, il y a eux également. Tout les trois, ils seraient là pour lui. Au départ, il avait refusé tout contact avec ceux qu'il appelait les intrus, enfant méfiant, n'ayant que toujours côtoyé les gobelins, il ne semblait pas à l'aise avec ceux qui paraissaient lui ressembler. Mais, au fil des années, il eut fini par comprendre, que toute cette mascarade, n'était faite que pour lui. Que Tigs était toujours son père, qu'il était toujours là, dans l'ombre, même si, à l'extérieur, ce n'était pas lui qui intervenait. Tigs regardait son enfant changer, devenir un garçon, épanoui, curieux, dont l'esprit était aussi vif que celui des gobelins. Il lui apportait fierté, réjouissance, et souvent, lorsqu'il travaillait dans les coffres remplis d'or, il se surprenait à penser à l'arrivée du soir, lorsqu'il rentrerait chez lui, à Tinworth, afin d'entendre ce que son fils avait à lui raconter.

SAMUEL
Mon père m'avait inscrit à Poudlard lorsque je n'étais encore qu'un jeune enfant, avait placé ses espoirs en moi, afin que je devienne un être meilleur qu'un simple sorcier. Il m'avait appris les ficèles du monde gobelin, m'avait arraché à mes habitudes pour me confronter au monde auquel je devais appartenir, il m'avait vu grandir, évoluer, et maintenant, il était là, debout devant moi. Je m'étais accroupi afin de pouvoir être à sa hauteur, tandis que lui, assis dans un fauteuil d'enfant, m'observer de ses petits yeux sombres, un air doux, dissimulé derrière son visage basané. "Ouvre vite cette lettre." Je me suis exécuté, découvrant ma lettre venant tout droit de Poudlard. Il a souri, fier. Il s'était alors levé, me demandant de prendre nos affaires avec rapidité. Qu'il n'y avait pas de temps à perdre, que nous devions faire vite. Que s'était pressé. Dans la cheminée, il me lança un clin d'oeil complice. "On se voit au chemin de traverse." Destination à laquelle je me suis rendue lorsque mon tour vint. Mon père me mena partout, acheter mes livres, acheter ma baguette... Les commerçants me saluaient poliment, observant longuement le gobelin qui m'accompagnait. Beaucoup savaient, d'autres, se demandaient pourquoi un tel duo. Puis nous sommes arrivés à la banque, où je n'étais jamais revenu depuis longtemps. "Mais c'est Samuel." Un gobelin à lunettes rectangulaires se pencha alors vers moi, m'observant d'haut en bas. "Je te reconnais à peine." J'ai souri. Quelque part, j'étais leur enfant à tous...

La rentrée arriva bien trop vite à mon goût. La gare se dressait devant moi, plus imposante que jamais. J'avais pourtant fait le chemin jusqu'ici à plusieurs reprises, histoire de voir à quoi m'attendre. L'édifice imposante, les gens allaient et venaient comme si rien ne se passait d'intéressant aujourd'hui, alors que pour moi, tout allait changer. Mon chat noir observait mon père d'un mauvais oeil, s'agitant dans sa cage de transport. "Tu veux bien calmer ta bestiole ?" Mon regard se posa alors sur mon père, dont je n'arrivais pas à reconnaître les traits tant le polynectar qu'il avait ingurgité une heure avant avait changé tout ce que je connaissais de lui. Il avait pris l'apparence de mon autre père, celui qui faisait semblant de l'être, mais qui m'avait adopté, en quelque sorte, comme un membre de sa famille. Un peu comme un oncle, un grand frère... Je ne sais pas. "Cool calme toi c'est papa !" Mon père grommèle. "T'aurais pu l'appeler autrement hein. Je n'aime pas beaucoup ton comportement moldu." Je soupire. "Y'a rien de moldu." Avec l'âge, je sais que je deviens différent de ce qu'il voudrait. Nous ne sommes pas toujours d'accord, voire rarement, mais n'est-ce pas là la preuve que nous sommes bel et bien une famille ? Sur le quai de la voie neuf trois quart, il me serre dans ses bras, et pour la première fois depuis bien longtemps, c'est lui, qui est plus grand que moi. "Surtout, ne dépenses pas tout ton argent. Et n'en prête pas, les prêts, ce n'est pas bien." J'ai souri. Mon gobelin de père... Je monte dans le train à la vieille allure. J'aime bien le monde sorcier, si pittoresque. Mon père me dit au revoir par la vitre, avant de disparaitre dans la foule, et que moi, sans même le voir, j'avance.

TIGS
Samuel a bien grandi. Il est âgé de dix sept ans cette année. Tant de choses se sont passées. Il lui envoie un hibou toutes les semaines. Il se souvient même de son premier mot, écrit à la va vite, comme s'il n'avait pas eu le temps. "J'suis à Serdaigle" Il avait pu imaginer sa voix encore frêle de petit garçon excité. Il s'était renseigné sur les maisons, Serdaigle était sa préférée. Tigs était fier de son humain. Chaque Noël et chaque été, lorsqu'il rentrait, Tigs le reconnaissait à peine, comme si Poudlard le changeait indéniablement. Il redécouvrait ses traits, encore et encore. Il se souvenait aussi du premier amour de Samuel, une sang-pur aux allures autoritaires. Il n'aurait su dire si elle était amoureuse de lui, il savait que Samuel en était fou. Il était content, d'ailleurs qu'il ne soit pas tombé sur une moldue. Histoire de perpétrer cette lignée de sang pur qui avait disparue. Cela ferait renaître son sang. Mais ça n'avait pas marché, Samuel étant ce qu'il est, un garçon spécial appréciant les attraits de la vie moldue. Il se souvint des premiers doutes du garçon, lorsqu'il fut nommé préfet. Trop de responsabilités il avait dit. Mais Tigs savait, qu'il excellerait. L'année suivante, il fut capitaine de l'équipe de Quidditch. Il ne ratait aucun match, exprimait son amour et son admiration. Tigs était son plus grand supporter. Et puis... là, il était devenu presque un homme. Sa septième année. Ils avaient eu une dispute pendant l'été. Tigs voulait l'envoyer dans la nouvelle école, Samuel n'en avait aucune envie. Ils n'étaient pas d'accord, et cela l'attristait beaucoup. Néanmoins, il l'aimait toujours, même si les choix de ce fils allaient à l'encontre de ses désirs. Il se forgeait un caractère, une personnalité propre, à la fois en tant qu'humain, qu'en tant que gobelin.

Codage de ©️ Sybline


_________________

Samuel Gringotts

What's the fucking fuck



©Bangerang


Dernière édition par Samuel Gringotts le Mar 6 Mar - 14:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE ϟ Propriétaire du Hogwart Castle

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 493
ϟ Gallion : 242
Date d'inscription : 08/07/2016
Age : 32


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 27 cm, fabriquée à partir du bois de houx et une plume de Faumseck.
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Mais t'es malade !   Lun 5 Mar - 14:59

re-bienvenu ^^ hâte de découvrir sa nouvelle histoire ^^

_________________
Héritière de Gryffondor
Code by Sybline
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN ϟ 7éme année
ADMIN ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 22
ϟ Gallion : 33
Date d'inscription : 07/11/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Batteur
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Mais t'es malade !   Lun 5 Mar - 15:07

Ahah ce sera plus compliqué mais un peu plus fun xD

_________________

Samuel Gringotts

What's the fucking fuck



©Bangerang
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 31
ϟ Gallion : 60
Date d'inscription : 07/07/2016




MessageSujet: Re: Mais t'es malade !   Mar 6 Mar - 15:17

• Félicitation ! •



J'adore la nouvelle version de ton Sammy ^^ il a l'air bien plus cool ^^

Maintenant que tu es validé, n'oublie pas d'aller recenser ton avatar, ton patronus, ton épouvantard et ton don si tu en as un. C'est juste ici. Ensuite, si tu as besoin d'un lieu ou ton travail s'il n'est pas encore ajouté, va Là-bas. Allez, file te faire des liens et envoyer des hiboux.

Pour les élèves, si vous souhaitez rejoindre l'équipe de quidditch de votre maison, passez par là-bas et pour être préfet, c'est ici. Pour les cours optionnels, juste ici.

Ah oui j'allais oublier : file
là-bas pour réclamer tes gallions et faire gagner des points à ta maison.

Codage de ©️ Sybline

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 141
ϟ Gallion : 222
Date d'inscription : 06/10/2016
Age : 32
Localisation : Poudlard


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Attrapeur
ϟ Baguette magique: 25 cm, bois d'ébène et plume de phénix
ϟ Métier/année d'étude: 6ème année



MessageSujet: Re: Mais t'es malade !   Mar 6 Mar - 19:36

Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN ϟ 7éme année
ADMIN ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 22
ϟ Gallion : 33
Date d'inscription : 07/11/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Batteur
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Mais t'es malade !   Mer 7 Mar - 9:27

Merci monsieur Calloway

_________________

Samuel Gringotts

What's the fucking fuck



©Bangerang
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -







MessageSujet: Re: Mais t'es malade !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais t'es malade !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mais il est malade !!
» "Non mais t’es malade ! Un lion, c’est pas un jouet ! Un jour ou l’autre, il va nous manger tout cru !"- Ocyllie
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alohomora :: ... que mes intentions sont mauvaises ! :: Cérémonie de répartition :: › Bienvenu à Poudlard
-