Bienvenu sur Alohomora ^^
Nous manquons de filles chez les Serpentard chez qui
il ne reste pour les inventés deux places pour les garçons et les filles de 6éme année et
une place pour les garçons de 7éme année.
Les dons de Fourchelang (et donc descendants de Serpentard)
hormis les pv ne sont plus acceptés pour le moment.

Partagez | 
 

 Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 26
ϟ Gallion : 35
Date d'inscription : 07/11/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Gardien
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule   Lun 7 Nov - 22:18

• Samuel Gringotts •

"Bouder et râler c'est trop la vie"

Inventé Prédéfini Scénario

- Carte d’identité -

Bonjour à vous ! Je me présente, Samuel Tobias Gringotts mais on m'appelle aussi Sam. Je suis née le 31 Octobre, à Dover, ce qui fait que je suis anglais et que j'ai 17 ans. Je suis En couple et je dois avouer que j'ai une préférence pour les femelles, ce qui signifie que je suis hétérosexuel .




J'ai quelques particularités comme Le fait d'être un petit connard plus ou moins schizophrène. Lors de ma répartition,  j'aimerai être envoyé  à Serdaigle. Je suis actuellement en septième année. En ce qui concerne la pureté de mon sang, je peux dire que je suis un sang pur.Ma baguette fait 29 cm, cerisier, ventricule de dragon. Si je faisais parti de l'équipe de quidditch, je me verrai en Gardien.
On m'a souvent dit que je ressemble à Skandar keynes
- Anecdotes -

ϟ Je n'ai jamais connu ma mère, car il semblerait qu'elle soit morte ϟ Petit je jouais au lego sur sa tombe en me roulant sur sa pierre tombale et j'ai aimé ça ϟ Mon père est un enfoiré de queutard mais mon frère et moi on lui en veut pas parce qu'il est blindé et qu'il nous achète pleins de chocogrenouilles et de dragés surprise de Berti Crochu ϟ Mon frère et moi, on a beau être similaires sur pas mal de points, on est quand même pas mal différents ϟ J'ai une pute de voix dans ma tronche qui me somme de faire des trucs horribles mais bizarrement j'aime ça ϟ Je suis gardien de l'équipe de Quidditch ϟ J'aime le jus de citrouille et la bière au beurre ϟ Je suis un taré mais personne ne semble s'en apercevoir ϟ Je suis en couple avec une gonzesse et mon fantasme absolu serait de la buter  ϟ J'ai une obsession improbable pour les rousses ϟ Je crois partiellement avoir un problème

- Votre miroir de Rised -

Tout est pareil qu'Alaska, évidemment. Le code aussi, ça change pas ce genre de choses
- Psychologie & physique -

Caractère : Mon père dit de moi que je suis le reflet de la folie. Préférant l'obscurité à la clarté, préférant le mutisme à la parole. Je ne suis pas quelqu'un d'engagé au niveau social, préférant rester seul à la mesure du possible. L'amitié est pour moi une notion lointaine que je m'efforce d'appliquer pour paraître moins solitaire, plus appréciable aux yeux de tous malgré ma voix intérieure rageant à chaque fois que l'on s'approche trop de moi. Je suis un observateur de l'univers, un prédateur étrange silencieux et discret, scrutant les personnes autour de moi comme s'ils n'étaient que des insectes sous la semelle de mes souliers vernis. Parfois, lorsque je pense à ceux qui font partis de mon cercle, c'est comme si c'était plus fort que moi, je les imagine morts, leur cou serré entre mes doigts. Ces images provoquent en moi une réaction de mon palpitant, comme si j'étais à bout de souffle, mon cœur battant à tout rompre tandis qu'un désir s'enclenche au fin fond de ma masculinité. Mon intelligence me fait parfois défaut, parfait monsieur je sais tout j'ai toujours quelque chose à dire, un avis à placer. Étaler mon savoir est quelque chose qui me fait frémir, me prenant pour un dieu parmi la sous race avec qui je quo-existe. Et cette voix dans ma tête, qui me somme de faire souffrir autrui, ce sourire impardonnable qui se glisse sur mes lèvres tandis que je vois la tristesse emplir le regard de mes interlocuteurs. Je suis comme la peste de ce monde, gagnant le cœur des autres pour me sentir important. Je possède l'ambition d'un conquérant,  mon travail reflétant mon envie de réussite. Âme sombre à la cervelle développée, je suis un manipulateur enchanteur. Charisme déconcertant, autodidacte à la langue pendue, orateur de génie, le tout pour dissimuler ma folie.

Physique : Lorsque je me regarde dans le miroir, je ne vois qu'un garçon d'âge encore infantile. Mon corps et sec malgré une musculature présente, mais ma taille, équivalant à un mètre quatre vingt douze, semble avoir dévorer ma masse corporelle avec gourmandise. Ma peau est pâle, bien que le soleil sur ma peau ne se fait aucunement rare. Mes yeux, grands et noirs, scrutent mon reflet d'un regard étrange, de manière passionnée, étincelant de vie. Mon nez, légèrement en trompette me semble quelques peu féminin, et mes pommettes emplies de tâches de rousseurs me donnent un air espiègle. Mes lèvres fines et pales forment une ligne droite, comme si sourire allait m'affliger une souffrance insurmontable. Mes cheveux, bruns, retombent négligemment sur les côtés de ma tête, et coiffés en bataille, je semble les négliger, mais c'est uniquement par manque de désir de paraître moins disgracieux,  bien que je ne pense pas l'être, au fond. Je ne suis ni beau, ni laid, je suis juste quelqu'un d'extraordinairement normal, si ce n'est mon charisme naturel, et ma posture de gagnant qui me donne un charme que je ne parviens pas à expliquer.

Codage de © Sybline


_________________

Samuel



Shut uuuuuuuuuuup   ♪





Dernière édition par Samuel Gringotts le Mar 8 Nov - 20:56, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 26
ϟ Gallion : 35
Date d'inscription : 07/11/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Gardien
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule   Lun 7 Nov - 22:18

• "Il était une fois" •



Alors que le noir de la nuit s'était abattue sur les landes anglaises, au premier étage du vieux manoir en bois qui surplombait les côtes maritimes, des cris surgissaient des fenêtres closent. La famille Gringotts étaient tous rassemblés dans la chambre à coucher d'une jeune femme dont le front était baigné dans la sueur de l'effort. Son époux, un homme dont l'allure s'apparentait à un être de bonne famille, était assis comme ses pairs sur un fauteuil de tissus rougeâtre, un verre de whisky à la main, qu'il sirotait tout en jouant avec sa chevalière portant le blason de sa famille. Ses yeux luisant dans l'obscurité morbide de la pièce, il observait la scène sans dire mot, s'humectant les lèvres à chaque hurlement qui émanait du gosier de sa moitié. Cette histoire commence ainsi, la nuit du 31 Octobre qui marqua l'apparition de deux nouveaux nés à la peau aussi pâle que les draps dans lesquels on l'avait enveloppé, la langue aussi rouge que le sang qui recouvrait son corps de nourrisson. La femme, les jambes flageolantes, eut peine à se redresser sur son couchage afin de voir s'animer les garçons qu'elle venait de mettre au monde après presque une journée de travail exécrable. Et alors que le jeune père avalait d'une traite son verre d'alcool qui lui brûla la gorge, il récupéra l'enfant qu'il admira comme sa plus grande fierté. Il s'allongea aux côtés de sa femme qui écouta les gazouillements de son fils un sourire souffrant sur son visage. « Et si on les appelait Sasha et Samuel? » L'homme esquissa un sourire à son tour, signe qu'il approuvait la décision de son aimée. « Soit. » Mais alors qu'il admirait ses progéniture, sa femme ferma les yeux de fatigue pour ne plus jamais se réveiller.

Les années passèrent, et moi, Samuel Tobias Gringotts, vécu dans l'ombre de mon père, le souvenir de ma mère, dans le grand manoir désert et sombre familial. M'occupant seul la plupart du temps, dans le cimetière familial en bas des falaises, m'allongeant à côté des corps inertes qui pourrissaient six pieds sous terre comme si la mort n'était rien, comme si la mort n'existait en aucune façon. Mon frère préférant la compagnie des vivants,restait en compagnie de notre nourrice qui passait le plus clair de son temps à cuisiner et coudre, tandis qu'il dessinait non loin d'elle. Le soir, je peinais à trouver le sommeil, entendant les fornications incessantes de mon père avec des femmes qui m'étaient toutes inconnues. Le soir, alors que j'attendais le sommeil dans mon immense lit qui me paraissait alors sans fin, les yeux plongés sur le feu de cheminée, je ne pouvais qu'imaginer la mort de mes parasites nocturnes, ensanglantés, défigurés de mes propres mains. Mon frère, quant à lui, s'acharnait à la lecture de livres de sorcellerie sans prêter attention au monde qui l'entourait. C'est à ce moment là que la voix apparue dans mon esprit. Cette voix sifflante qui s’immisçait dans ma vie, désireuse de prendre le contrôle de mon corps, de mes pensées. Et alors que je sombrais peu à peu dans cette folie qui dévorait mon âme goulûment, Poudlard m'ouvrit ses portes, m'offrant ainsi une ribambelle infinie de proie potentielle.

Le choixpeau, malgré l'état psychologique néfaste dont je faisais preuve, reconnu avant tout mon intelligence et mon envie de réussir, de succéder à mon père, propriétaire de la légendaire firme Gringotts, banque des sorciers britanniques. Mon ascension vers ma destinée me tendait les bras. Mais alors que l'école se retrouvait entre les mains de vulgaires moldus quelques années plus tard, et que la famille Malefoy envisageait d'ouvrir une école afin de perpétrer la pureté du sang, mon père commença à sentir sa descendance être en danger. Ayant peur que nous finissions par tomber sous le charme d'une sorcière impure, il commença à se demander s'il ne nous changerait pas d'établissement par mesure de sécurité. Mon avis à moi n'était pas des plus divertissant, mon positionnement étant plus dans l'ignorance. L'une ou l'autre, ces deux écoles me permettaient d'avancer, et de continuer mon chemin à travers les âges, ma folie me suivant comme mon ombre, mes yeux se portant sur des jeunes filles dans la fleur de l'âge.

Codage de © Sybline


_________________

Samuel



Shut uuuuuuuuuuup   ♪





Dernière édition par Samuel Gringotts le Lun 7 Nov - 22:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 180
ϟ Gallion : 296
Date d'inscription : 16/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique: 26 cm, bois d'aubépine des marais, plume d'oiseau-tonnerre, de la boutique de Gregorovitch fils.
ϟ Métier/année d'étude: 6ème année



MessageSujet: Re: Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule   Lun 7 Nov - 22:23

Re-bienvenue !!!!!!!

J'aime ce qui est déjà dans ton profil XD

_________________
₳slinn
₲oyle
Thinking is the hardest work there is, which is probably the reason why so few engage in it.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 26
ϟ Gallion : 35
Date d'inscription : 07/11/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Gardien
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule   Lun 7 Nov - 22:59

Merciiiiiiii !

_________________

Samuel



Shut uuuuuuuuuuup   ♪



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 24
ϟ Gallion : 48
Date d'inscription : 07/07/2016




MessageSujet: Re: Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule   Mar 8 Nov - 21:05

• Félicitation ! •



Voilà un personnage euh complétement taré si l'on peut dire. J'ai hâte quand l'autre jumeau arrivera !

Maintenant que tu es validé, n'oublie pas d'aller recenser ton avatar, ton patronus, ton épouvantard et ton don si tu en as un. C'est juste ici. Ensuite, si tu as besoin d'un lieu ou ton travail s'il n'est pas encore ajouté, va Là-bas. Allez, file te faire des liens et envoyer des hiboux.

Pour les élèves, si vous souhaitez rejoindre l'équipe de quidditch de votre maison, passez par là-bas et pour être préfet, c'est ici. Pour les cours optionnels, juste ici.

Ah oui j'allais oublier : file
là-bas pour réclamer tes gallions et faire gagner des points à ta maison.

Codage de © Sybline

Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 26
ϟ Gallion : 35
Date d'inscription : 07/11/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch: Gardien
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule   Mar 8 Nov - 21:06

Merciii !

_________________

Samuel



Shut uuuuuuuuuuup   ♪



Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -







MessageSujet: Re: Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce serait tellement mieux s'ils étaient morts, pas vrai Samuel ? -Ta gueule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est tellement mieux qu'un bouquet de fleur (Cait)
» Que dire...? Au revoir? Adieu? Nan, à plus tard serait le mieux...
» (n°12) ▬ C'est tellement mieux quand on se tait. { Brenda }
» Nathan Porter- La solitude est un sentiment ressenti par tellement de gens, qu’il serait égoïste de le ressentir tout seul.
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alohomora :: ... que mes intentions sont mauvaises ! :: Cérémonie de répartition :: › Bienvenu à Poudlard
-