Bienvenu sur Alohomora ^^
Nous manquons de filles chez les Serpentard chez qui
il ne reste pour les inventés deux places pour les garçons et les filles de 6éme année et
une place pour les garçons de 7éme année.
Les dons de Fourchelang (et donc descendants de Serpentard)
hormis les pv ne sont plus acceptés pour le moment.

Partagez | 
 

 Envolée sauvage † Elias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Envolée sauvage † Elias   Mer 2 Nov - 14:03


Envolée sauvage
La lune pointait déjà à l'horizon, offrant à mon regard la vision d'un ciel assombrit, teinté d'une couleur orangé crépusculaire intense, et dont la nature semblait m'apparaître en ombre chinoise. La main tapotant ma joue de porcelaine, je réfléchissais. Mon autre main grattant le vieux parchemin à l'aide d'une plume et d'un petit encrier. Autour de moi s'agitaient les étudiants de première année, pressés de commencer leurs devoirs pour ne pas prendre de retard. Un sourire aux lèvres, je fis tomber une goutte d'encre dans l'encrier en tapotant la pointe de ma plume avec légèreté, puis plia mes affaires afin de quitter les lieux. J'avais été ainsi autrefois, pressée de tout faire trop vite, de tout faire trop bien, quitte à passer à côté de tout. Mais désormais ce n'était plus le cas, comme si tout ce en quoi je croyais auparavant n'avait plus aucune importance.  

Marchant le long des couloirs sinueux, je frôlais les murs de la pulpe de mes doigts, les laissant se balader librement sur les briques glacées, mon regard traînant sur les élèves que je ne connaissais pas, ceux que je connaissais en les gratifiants d'un sourire aimable, et ceux que je n'avais pas envie de connaître, les observant d'un regard hautain sans réelle raison, comme si cela me plaisait d'être garce, comme si cela me plaisait de dénigrer autrui, alors qu'au fond, leurs rangs et sangs, n'avaient pas d'importance réelle. Les torches s'allumèrent alors que le crépuscule s'abattait avec ardeur sur le château, tant et si bien que j'accélérai le pas. jusqu'au dortoir des Serpentard afin de ne pas arriver en retard à mon rendez-vous. Le dortoir, bondé d'adolescents, je poussais un soupir las. La tranquillité de ma chambre à Londres me manquait, des élèves de première année me saluèrent alors que je passais à côté d'eux, observant leurs collections de cartes chocogrenouilles, et devoirs de certains, me replongeant ainsi dans mes plus jeunes années à Poudlard. J'aperçu au loin des connaissances appréciables que je m'empressais de saluer, puis m'enfonça dans le dortoir des filles afin de poser mes affaires et me munir de mon balai afin de pouvoir repartir.

Je pensais enfin à lui, et me promis de le retrouver à l'extinction des feux pour une entrevue, avant de laisser mon corps de mouvoir dans l'espace afin de gagner le terrain de Quidditch, déjà gagné par la pénombre dans une ambiance de clair obscur plutôt déroutante. Je m'arrêtai au centre du terrain, observant longuement les alentours à la recherche de celui qui allait partager mon espace pendant un temps, sa silhouette se dessinant peu à peu. Un sourire se forgea sur mon visage tandis que je me remémorais nos débuts désastreux. Durant ma troisième année, l'un de mes professeurs m'avait intimement demandé d'exercer un tutorat pour un cours particulier de vol à un élève d'un an mon cadet. Sans trop réfléchir, j'avais accepté, sans me douter un seul instant que l'élève en question serait un descendant de moldu. Tout d'abord réticente, et probablement amère, j'avais opté pour une attitude passive agressive afin de l'accompagner, lui faire comprendre que nos deux personnalités ne seraient jamais compatibles, mais au fil du temps, ce dégoût profond que j'éprouvais pour sa personne se transforma peu à peu en affection que je ne saurais expliqué. Cette amitié qui s'était immiscée entre nous avait parfois le don de me déstabilisée, à tel point que parfois, j'avais peur d'en parler, comme si la honte s'était abattue sur mes épaules avec fatalité.

Arrivée devant lui je soufflais, gênée de mon retard que je n'avais nullement pensé aussi fort. Entortillant mes doigts dans ma chevelure blanchâtre. "Salut Elias. Désolé du retard j'ai pas vu le temps passer."

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 182
ϟ Gallion : 191
Date d'inscription : 13/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Envolée sauvage † Elias   Ven 4 Nov - 15:50

     

Alaska ♦ Elias

Envolée sauvage
L
ohan lui prenait un peu la tête aujourd'hui. Eden par ci, Nott par là, non mais oh! Il s'en tapait complètement du blondinet surtout que le champion de duel semblait jouer sur deux fronts. Ces derniers temps ce dernier c'était rapprocher de son ex et l'on racontait à Serpentard qu'un retour de flamme n'était pas à exclure. Elias n'osait pas trop en toucher mot à son ami, d'une part parce qu'il avait l'impression de jouer les commères et d'autre part car le Serdaigle devait surement déjà être au courant. Notre ami n'avait pas envie de s'étaler sur le sujet. Les affaires de coeur de ses petits camarades ne le concernaient pas et toute l'affection qu'il avait pour son vis-à-vis ne l'aidait pas à feindre un semblant d'intérêt.
Agrippant son ami par l'épaule en signe d'encouragement, le préfet s'empara du balais qui reposait à côté du duo. Une lueur d'inquiétude passa dans son regard à peine eut-il frôler le bois de l'engin et Lohan sembla le remarquer car il eut un sourire malicieux en lui glissant de faire attention car un choc à l'entrainement avait légèrement déréglé sa monture. Comment ça déréglé? Le 6ème année eut à peine le temps de froncer les sourcils que le brun se levait et s'éloignait déjà avec une expression énigmatique. L'enfoiré. Bah il plaisantait certainement, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Quoi que...
Préférant ne pas y penser plus avant et sa raison lui rappelant que son meilleur ami était quelqu'un de particulièrement soigné avec son matériel de Quidditch et qu'il n'y avait donc pas grand chose à craindre, il se dirigea vers le terrain, balais sur l'épaule.

Un brise soudaine fit frissonner notre ami qui releva le col de son manteau en pestant. Voilà plus d'une quinzaine de minutes qu'il patientait dans l'enceinte du stade, balais à ses pieds et mains enfouie dans ses poches. Que pouvait-elle bien faire de si important pour le laisser poireauter de la sorte. Alors bon d'accord, venant de lui ce reproche était plutôt risible étant donné que le jeune homme était loin d'être un exemple de ponctualité, mais que voulez-vous, il acceptait mal qu'on lui fasse ce que lui-même faisait subir aux autres. En tout cas pour le coup, Elias avait perdu son habituel sourire et trépignait mollement tout en tripotant les les pans de sa cravate. Et finalement Alaska se présenta devant lui.
Il retrouva bien vite un brin de bonne humeur, mais n'en montra rien en répondant à la salutation de la jeune fille. " J'aimerais pouvoir dire que je suis dans le même cas, mais tu vois … " D'un air neutre, il lui désigna le bout de son nez rosit par le froid de cette soirée de novembre avant d'hausser les épaules avec un dédain feint. " Enfin bon, maintenant je sais qu'il y a exactement 254 places dans le stade. Passionnant, non? " Ouais parce que le terrain était loin d'être un lieu familier pour notre Serpy qui avait toujours pour règle de fuir les matchs d'un sport dont il ne comprendrait jamais l'engouement. Faisant finalement face à la 7ème année, il la dévisagea un instant et afficha un minuscule sourire. " J'espère que tu as au moins eu le temps de réfléchir à la façon dont tu allais te faire pardonner. "
.

GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: Envolée sauvage † Elias   Sam 5 Nov - 15:10


Envolée sauvage
Le jeune homme ne sembla pas réceptif à mes excuses, me demandant si j'avais réfléchi à la manière dont j'allais me faire pardonner. Arquant un sourcil, je croisai les bras. Etrangement, il n'avait pas l'air de plaisanter, malgré le fait que tout ce vomissement d'aberration avait l'air d'être une grosse blague. Un sourire se dessina sur mes lèvres, que j'accentuais d'une caresse de la pulpe de mes doigts, mon regard se plongeant dans celui du Serpentard dont le nez était plus rouge que la fumée suspecte d'un rappel tout.

"Me faire pardonner ?" Je tournai autour du garçon d'un pas lent afin d'évaluer la situation, je n'avais qu'un peu de retard finalement, même si l'attente fut longue pour lui. Le ciel assombrit, je ne pouvais que deviner les formes des gradins, et je repensais à ce que le jeune homme m'avait dit lorsque j'étais arrivée. Il avait eu le temps de contempler le stade avec attention, jusqu'à savoir le nombre de siège qu'il possédait. "Au moins grâce à mon retard, tu t'endormiras moins bête." J'attrapai son balai puis le lui posa négligemment dessus, histoire qu'il ne retombe pas au sol, puis enfourcha le mien avec hâte. Il était temps que nous nous y mettions, où nous arriverions en retard pour le dîner à la Grande Salle. J'imaginais déjà les railleries de mes amis et d'Eden, mon cousin, qui penseraient avec conviction qu'il se serait passé quelque chose entre le né-moldu et moi. Et bien que pour ma part, je n'aurais pas trouvé cela dérangeant vu son physique non disgracieux, mon honneur était tout de même en jeu. Ne désirant pas me retrouver dans une mauvaise posture, et au centre de rumeurs non subtiles sur un accouplement inexistant, il était temps que je fasse bouger son cul.

"Pour faire pardonner mon retard si impardonnable. Je te ferais une faveur, celle que tu veux. Maintenant grimpe sur ton balai !" Je tapai du pied légèrement, en signe de protestation, puis m'éleva dans les airs avec lenteur. Voler, c'était ça que je préférais à Poudlard. Ce sentiment de liberté, de légèreté. La magie, à côté de cette sensation, n'était rien. Un sourire se dessina sur mes lèvres de nouveau, tandis que le vent fouettait mon visage avec fougue, en une caresse fraîche, me mettant en éveil. "Sois pas peureux. T'es un sorcier, pas un moldu lambda."

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -







MessageSujet: Re: Envolée sauvage † Elias   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envolée sauvage † Elias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envolée Sauvage, écoute le vent qui nous porte.
» LYAAM - Envolée Sauvage
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Uruk-Haï sauvage
» creation d'un BB ork sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alohomora :: Hogwarts & cie :: Extérieur de l'école :: › Le terrain de quidditch
-