Bienvenu sur Alohomora ^^
Nous manquons de filles chez les Serpentard chez qui
il ne reste pour les inventés deux places pour les garçons et les filles de 6éme année et
une place pour les garçons de 7éme année.
Les dons de Fourchelang (et donc descendants de Serpentard)
hormis les pv ne sont plus acceptés pour le moment.

Partagez | 
 

 When the cat's away the mice will play [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


- Invité -
Invité







MessageSujet: When the cat's away the mice will play [libre]   Ven 14 Oct - 16:33


La salle commune des Serpentard s'était petit à petit vidée de ses élèves. Les premières années avaient été dans les premiers à partir se coucher alors que les années supérieurs se noyaient dans leurs livres de cours ou expériences magiques en tout genre. Dans un coin de la salle, le plafond était encore coloré de la fumée multicolore que des troisièmes années avaient formés en tentant de modifier le plumage d'un énorme corbeau. Le corbeau avait gardé sa couloir encre, pas le plafond. A peine plus loin, des lambeaux de parchemins à moitié brûlés reposaient encore au sol. Un petit groupe de plusieurs années mélangé avait essayé de retirer la fonction d'auto destruction des beuglantes, pour créer des lettres ayant la capacité de harceler le pauvre destinataire jusqu'à ce qu'il trouve lui-même le moyen de s'en débarrasser. L'idée était plutôt bonne. Ian avait tout intérêt à en discuter avec Tiberius.

Tiberius qui avait quitté la salle commune, laissant Ian complètement seul en tête à tête avec le feu de cheminée, pour rejoindre des Poufsouffle qui avaient prévu un petit passage aux cuisines. Leur salle commune était sans aucun doute la mieux située de tout le château.
Ian se redressa pour s'étirer, abandonnant momentanément ses exercices sur les raisonnements par récurrences. Les formules mathématiques dansaient devant ses yeux qui ne demandaient qu'à se fermer pour une bonne nuit de sommeil. Pourtant il avait encore quelques feuilles à gratter avant de pouvoir se le permettre.
S'installant un peu plus confortablement dans l'immense fauteuil de la salle, il attrapa une cigarette dans le paquet situé à côté de ses feuilles d'exercices avant de l'allumer et la porter à sa bouche. Il ne tarda pas à exhaler un long nuage de fumée dans un soupire de contentement.


Dernière édition par Ian Persson le Jeu 3 Nov - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 195
ϟ Gallion : 256
Date d'inscription : 05/10/2016




MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Ven 14 Oct - 17:03

Aujourd'hui, j'avais passé une soirée avec mon père, pour l'aider à corriger quelques copies. Bien entendu, je ne donnais pas les notes, c'était papa. Puis à chaque fois que je le voyais, j'avais droit à un calin tellement magistral que je n'avais qu'une unique envie, m'enfuir au plus loin. Pas que j'aimais pas mon père, mais il était trop collant. Alors il était hors de question que je lui parle de mes récents ébats avec mon petit ami. Rentrant dans la salle commune de ma maison, je vois le carnage et je soupire. Ces élèves n'avaient ils donc aucun respect pour ce château. Si je chopais les coupables, ils allaient nettoyer ça sans magie, ça leur apprendra. C'est alors qu'une odeur vient chatouiller mes narines. Je fronce un peu le nez et je m'approche de celui qui ose fumer dans la salle commune. Il ne pouvait pas sortir? Je viens lui faire face et je reconnais Ian. Je croise les bras et je le regarde de haut.

-Éteins moi ça tout de suite si tu ne veux pas une punition Ian... Et crois moi, je ne plaisante pas...

Je grogne contre lui, comment Beth avait-elle pu le nommer préfet? Il était incapable de respecter le règlement, alors le faire respecter... N'en parlons même pas
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité







MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Ven 14 Oct - 18:28

Ian leva les yeux au ciel, accompagnant son geste d'un long et profond soupire qui sortait de ses entrailles, en voyant la jolie rouquine entrer dans la salle commune. Si cette fille l'avait un temps intrigué (il fallait admettre qu'elle était loin d'être vilaine), il avait été vite agacé par ses petites manières de princesse et son attitude de première de classe lèche-cul des plus fatigantes. Pour une sixième année elle n'avait pas sa langue dans sa poche et Ian en aurait mit sa main à couper que le fait que son père soit professeur dans l'école n'aide pas l'égo impressionnant de Jessica.
Il tira une nouvelle fois sur sa cigarette avant de faire tomber la cendre dans un cendrier improvisé d'un verre d'eau presque vide.

Jessica, s'il te plais, fais moi le plaisir d'aller te coucher sans me parler d'avantage. J'ai énormément de travail et le peu de temps que je t'accorde maintenant est déjà de trop.

Si le règlement représentait quelque chose de flou pour Ian, ce n'était pas le cas de ses études qu'il mettait un point d'honneur à réussir quitte à sacrifier sa santé. Mais les résultats payaient. Passer deux diplômes en même temps était son choix (quoi que ses parents l'avaient également poussé dans ce sens) et passer des nuits blanches à étudier était un prix à payer. Sortir du château lui aurait prit une quinzaine de minutes (s'il marchait vite et ne rencontrait pas d'esprits bavards) et tout autant pour revenir. Il n'était pas prêt à sacrifier autant de temps qu'il pouvait passer au dessus d'un manuel de mathématique (bien qu'il aurait largement préféré). Pour faire néanmoins preuve de bonne foi, il alla jusqu'à la fenêtre la plus proche pour l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 195
ϟ Gallion : 256
Date d'inscription : 05/10/2016




MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Dim 23 Oct - 10:40

Je crois bien qu'on ne me juge pas à a juste valeur dans cette école. Oui je suis la filleule de la directrice de l'école, oui je suis la fille du professeur de potion, mais on croit que j'ai des bonnes notes car je suis avantagée, on crois que je suis préfète pour la même raison. Depuis mon entrée à Poudlard, j'ai mis un point d'honneur à avoir tout par mes propres moyens, et pas parce que je suis la fille de... Je m'approche de Ian et je croise les bras.

-Impossible... Déjà si tu avais tant de travail, tu ne perdrais pas ton temps à empester la salle commune, en plus, j'ai des rondes à faire... J'ai encore plein de travail moi aussi, alors soit tu perds encore du temps en fumant, soit tu l'éteins et je pars m'occuper de mon travail de préfète et de mes devoirs... Et après, s'il me reste un peu de temps, je crois bien que je vais créer une tenue pour Halloween... J'ai envie d'être la plus belle...

Je souris, ça allait commencé déjà par des dessins, mais j'avais déjà des idées pour mon costume. Et j'espère qu'on se retournerait sur mon passage.
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité







MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Dim 23 Oct - 22:21

Ian haussa un sourcil avant de souffler la fumée de sa cigarette au visage de la Serpentard qu'il dominait de sa hauteur. Les sixième années étaient mignons, farouches et indomptés. C'était l'assurance qu'ils prenaient au fil des années. Heureusement il n'y avait qu'eux pour tenir tête aux dernières années. C'est avec un pincement au coeur que Ian eut une pensée pour les premières années, si dociles et mignons. Il renifla, adoptant un air hautain similaire à celui de la petite rouquine.

J'ai été en sixième année, princesse. Je sais ce que ça fait. Tu t'en sortiras. Il lui sourit, les lèvres pincées. Évidemment qu'à chaque nouvelle année les élèves se rendaient compte avec une terreur froide que c'était bien plus compliqué qu'avant, qu'il fallait encore bossé plus. Et rares étaient ceux qui se donnaient à fond. Ian enchaîna, prit d'un élan de bonté. D'ailleurs je vais te donner un conseil, de préfet à préfet, pour que tu puisses réussir au mieux ton année scolaire. Ian courba légèrement l'échine pour que son visage soit plus proche du sien. Tu devrais peut être envisager de consacrer le temps que toi et Jefferson passez à vous tripoter à tes devoirs et ton travail de préfète. Pour le bien commun.

Ian fit tomber la cendre de sa cigarette par la fenêtre. C'était une attaque purement gratuite. Il ne savait même pas si le petit couple de Serpentard avait une vie sexuelle aussi trépidante que ça (et il ne souhait vraiment pas le savoir). Mais ils faisaient parti de ses couples insupportables qui se sentaient obligé de se toucher et se rouler des pelles dès qu'ils étaient dans la même pièce. Peu importe que ladite pièce soit vide ou non. C'était quelque chose qui dépassait complètement Ian. Bien entendu ils n'étaient pas les seuls à réagir de la sorte, mais en tant que préfète elle ne montrait pas l'exemple. Afficher son bonheur aux yeux des autres étaient une chose (même si Ian restait persuadé que Jessica méritait un peu mieux que ce décérébré de William), mais entamer les préliminaires face à des pré-adolescents en était une autre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Dim 6 Nov - 18:38

#everyoneWhen the cat's away the mice will play
La nuit avait été longue. J'avais parcouru les couloirs sombres de Poudlard au moins deux fois chacun, sans ne jamais apercevoir un seul élève qui n'était pas habilité à y circuler. Depuis quelques temps, tout semblait calme, comme si personne ne semblait vouloir briser la tranquillité qui s'était instaurée en ces lieux.  Mes pas me menèrent jusqu'aux cachots, et en l'espace d'un instant, me retrouvais dans la salle commune, empestant l'odeur de je ne savais trop quoi. "Pfouah." Aucun doute n'était possible, cela ne pouvait provenir que d'une seule personne, voire deux. Ian ou Tiberius. Cette odeur empreignait les vêtements des deux acolytes et au final, j'avais fini par m'y habituer.

Je m'élançai à travers la pièce, tapie dans l'ombre, seuls quelques éclairages offraient une vision partielle sur la grande salle commune, entendant des plaintes, une discussion peu enivrante. La saveur des problèmes se présentaient à moi d'une façon plus qu'amère. Apparaissant dans le champ de vision des deux protagonistes, je posais mes yeux clairs sur Ian, que je n'appréciais guère, et avec lequel, pourtant, je me devais de rester courtoise, dans la mesure du possible. Aussi le regardai-je qu'un instant, histoire de marquer sa présence en mon esprit, puis observa la jeune fille qui avait eu la malheureuse idée d'attirer ses foudres. La rouquine préfète dont le nom m'échappait encore de temps à autres. Celle qui galochait sans répits Jefferson. Je soupirais avant de rouler des yeux et me laissa choir sur un canapé, mes devoirs devaient être faits, et il n'y avait apparemment que la nuit, où Serpentard était propice à travailler.
© 2981 12289 0

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 195
ϟ Gallion : 256
Date d'inscription : 05/10/2016




MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Dim 6 Nov - 18:59

Je regarde Ian avec une certaine colère dans le regard. Il se croyait vraiment supérieur à moi? De quel droit? Il est vrai que beaucoup parlait de favoritisme en parlant de moi. Et sérieusement ça me gonflait. Il me parle de William, je lève les yeux au ciel, il n'avait rien à voir dans cette histoire, c'était mon copain, point.

-Tu crois vraiment que si je passais tant de temps, comme tu dis, William et moi à nous "tripoter..." Chose qu'on a pas fait soit dit en passant, je serais une des meilleures élèves de mon année? Tu te crois vraiment supérieur? Et en quoi? Pour passer au dessus du règlement? Ou en ça tu es supérieur, supérieur dans ta connerie...

Je vois entrer Alaska et je souris, espérant la voir intervenir en ma faveur, vu que Ian violait le règlement de l'école en fumant et en gênant tout le monde avec cette odeur ignoble qui me piquait les yeux. Mais non, rien. Je soupire et je m'installe tranquillement.

-Je sais que ça t'embête que je sois là Ian, alors je vais rester exprès ici juste pour t'emmerder...

Je prends un livre et je souris doucement, attendant de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité







MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Dim 6 Nov - 20:02


Du coin de l'oeil Ian vit une élève s'installer dans un des fauteuils de la salle commune sans trop se soucier des deux préfets. Après un coup d'oeil il reconnu Alaska, une jeune fille de la même année qu'elle avec qui il ne s'entendait que trop peu pour ne pas dire pas du tout. Si sa seule existence suffisait parfois à le sortir de ses gonds, pour l'instant sa présence ne lui faisait ni chaud ni froid. Elle ne l'emmerdait pas et lui même était trop occupé avec Jessica qu'il commençait réellement à voir plus stupide qu'un caillou. Cette fille avait de sérieux problèmes. Ian se pinça les arrêtes du nez. Il allait avoir besoin d'une sacré patience pour rester aussi courtois qu'il le pouvait dans une situation pareille.

Respire un coup, calme toi. Tu parles comme une dégénérée. Ian laissa tomber son mégot dans le verre qu'il avait à la main, regarda de nouveau la petite rouquine dans les yeux. Tu es en train de tomber dans la paranoïa, chérie. Je n'ai jamais dis ni sous-entendu que tu pourrais être la meilleure élève. Simplement que tu me casserais beaucoup moins les couilles, ce qui m'arrangerait pas mal. Et je n'ai jamais parlé d'être supérieur. D'où est-ce que tu me sors ça?

Et Jessica s'en alla récupérer un livre pour s'assoir comme une reine sur le fauteuil qu'il occupait un peu plus tôt. Wow. Cette fille avait un vrai pète au casque. Son regard glissa de Alaska jusqu'à Jessica. S'il existait une monarchie des pétasses, il pouvait maintenant dire que Jessica en était la princesse pourrie gâtée. Alaska avait ce petit quelque chose de plus imposant qui en faisait la reine. Ian se garda bien de lui dire. Il se garda également de dire que Jessica ressemblait à une folle paranoïaque et aliénée.  Pour un peu il trouverait quelque chose de fou dans son regard.

Lorsqu'elle lui expliqua qu'elle comptait bien l'emmerder par sa présence, Ian lui offrit un sourire. Ne te crois pas assez intéressante pour ça, Rogue. Ça serait te surestimer et tu le fais déjà bien trop souvent. Ce n'était pas sa présence en elle-même qui l'insupportait. Elle était jolie fille alors tant qu'elle fermait sa gueule, ça allait très bien.

Ian rejoignit les deux filles pour récupérer son paquet de cigarette. Il ne se sentait pas de se replonger tout de suite dans son travail quand il avait l'occasion de se montrer encore plus exécrable avec Jessica. Non, l'occasion était trop bonne. Il attrapa une clope qu'il coinça entre ses lèvres. Son regard s'arrêta sur Alaska. Il resta pensif pendant approximativement deux secondes. C'était tentant.  Ian tendit le paquet à Alaska, l'invitant à prendre une cigarette. Il ne savait même pas si elle fumait mais c'était trop alléchant pour qu'il laissa passer une opportunité de se montrer encore plus chiant qu'il ne l'était déjà.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Dim 6 Nov - 21:13

#everyoneWhen the cat's away the mice will play
Trop de bruits pour rien. Cela m'agaçait, à croire que Jessica aimait la provocation. Ian était quelqu'un aimant les conflits, du moins, c'était ce que je me disais sur ce garçon, loin de faire parti de mon entourage. Pour ma part, les problèmes attisaient l'excitation du garçon avec passion. Comme s'il prenait un malin plaisir sadique à rendre les gens fous. Il fallait dire que Jessica n'aidait pas énormément dans cette fichue histoire, cherchant à provoquer un provocateur expert en la matière de manière plutôt pitoyable. Si elle pensait que s'asseoir dans un coin avec un livre avait le don d'énerver le Serpentard, elle se mettait le doigt dans l'oeil, se donnant par la même occasion, plus d'importance qu'elle n'en avait dans le coeur du né moldu.

Celui-ci pris ses aises entre la rouquine et moi, plaçant de manière délicate une cigarette entre ses lèvres fines. Vu sous cet angle, il fallait l'avouer, ce gars avait un certain charme que je ne pouvais expliquer. Son regard se plongea sur ma personne durant un instant, puis il me tendit son paquet de manière nonchalante. Un sourire s'esquissa sur mes lèvres tandis que je posais mon parchemin sur la table basse située en face de moi, puis attrapai l'une des cigarettes en la faisant glisser dans ma main de la pulpe de mes doigts. Je la portai à mes lèvres lentement, les yeux rivés sur la jeune rouquine, avant de lancer un sort de ma baguette, destiné à allumer l'embout de mon futur cancer. "Merci Persson."
© 2981 12289 0

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 6éme année
MEMBRE ϟ 6éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 195
ϟ Gallion : 256
Date d'inscription : 05/10/2016




MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Dim 6 Nov - 21:25

Je regarde Ian, abasourdie. Il n'avait quand même pas osé dire ça si? Je lui casse les... Couilles??? Beurk cette vision je m'en passerais bien. Il avait le don de me dégouter avec ses propos. Je fait une mine de dégout et je le regarde. Bon sang, ce mec n'avait vraiment aucun respect pour les autres. Le voilà qui reprenait une cigarette. Je prends une grande inspiration et je fais venir d'un coup de baguette le règlement intérieur.

-Lis ici... Il est interdit de fumer dans l'enceinte du château, alors si tu ne veux pas que je te casse les... Pieds, vas fumer dehors en respectant le règlement. Est-ce si dur à comprendre? Tu es un préfet, tu te dois de montrer l'exemple et quel exemple sérieusement...

Je regarde Alaska, choquée qu'elle accepte une cigarette et je grogne. Ne respectaient ils donc personne dans cette salle commune? Je baisse mon livre et je m'approche de Ian, me penchant pour être à sa hauteur, les yeux dans les yeux.

-Tu allumes cette cigarette et je fais mon rapport auprès du directeur de maison ET de la directrice juste après, et ce ne sera plus mon problème ensuite...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE ϟ 7éme année
MEMBRE ϟ 7éme année

Voir le profil de l'utilisateur

ϟ Hiboux : 153
ϟ Gallion : 200
Date d'inscription : 30/10/2016


Carte des Maraudeurs
ϟ Quidditch:
ϟ Baguette magique:
ϟ Métier/année d'étude:



MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   Lun 7 Nov - 18:23

#everyoneWhen the cat's away the mice will play
Un rictus se forma sur le coin de ma lèvre supérieure tandis que la rouquine s'installa confortablement face du Serpentard, se mettant à sa hauteur comme une nana qui parlerait à un gosse de huit ans venant de voler un bonbon. Je levai les yeux aux ciel en inhalant la fumée de cigarette, puis la libéra après l'avoir gardé un long instant dans mes poumons. Jessica parla de nouveau, cette voix qu'elle prenait lorsqu'elle tentait de faire frissonner autrui, elle me foutait littéralement la gerbe. Je préférais Jessica lorsqu'elle était mignonne et qu'elle ne prenait pas la tête. Amie ? Pas amie ? Au fond, il n'y avait aucune différence. Les gens énervent toujours, c'est la simple et dure réalité. Je me redressai dans mon siège alors qu'elle souleva un point essentiel. Montrer l'exemple. Mon regard balaya la salle du regard en détaillant la moindre courbure, mais à part nous trois, pas âme qui vive. Je poursuivi donc la consommation de tabac sans grande gêne.

Elle observa alors mon être et je croise son regard plein de surprise, choquée, elle l'était, amusée, je me sentais. Le fait était que son acharnement pour faire respecter son autorité ne fonctionnerait jamais sur un être tel que Ian Persson. Ce gars là, avait le don de n'écouter que lui, et lui seul. Peu importait qu'il soit né moldu, c'était un Serpentard, un vrai. Le respect pour lui avait l'air de devoir être mérité, tout comme son amitié. Et malgré le fait que je ne puisse échapper à ma haine envers cet individu, je ne pouvais que supporter son audace et son caractère. De nouveau je soupirai, à croire que j'étais l'une de ces personnes blasées n'ayant aucun espoir de retrouver un semblant d'empathie ou d'espoir pour le reste de son existence. Aussi, je m'attelais à me lever de mon fauteuil afin de me rapprocher de Ian, passant un bras sur le dossier du canapé derrière sa nuque, sans le toucher. "Tu crois pas qu't'exagères ?  Le directeur a pas que ça à foutre de savoir si on fume ou non dans la salle commune. Elle est déjà infestée de fumée à cause de la cheminée, un peu plus un peu moins qu'est-ce qu'on s'en branle les couilles." De la main que j'avais posé sur le dossier, je fis un geste rotatif explicite de la salle. "Et puis quel exemple. Y'a personne à part nous ici." Je fumais une dernière latte de ma cigarette avant de jeter le mégot dans le feu. "Vu ton tempérament, et vu comme tu sembles être attachée au règlement intérieur de cette fichue école. T'aurais ptet dû réfléchir à aller ailleurs, genre chez les Gryffondor." Je sorti ma baguette et alluma la cigarette de mon compagnon masculin, un sourire narquois glissé au creux de mes lèvres.
© 2981 12289 0

_________________
Alaska
I don't care, I love it. I don't care. You're on a different road, I'm in the Milky Way. You want me down on earth, but I am up in space. You're so damn hard to please, we gotta kill this switch. You're from the 70's, but I'm a 90's bitch
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -







MessageSujet: Re: When the cat's away the mice will play [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
When the cat's away the mice will play [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Regalia] Un tournoi, prémice au Sacre
» Les prémices d'une collaboration
» Neriel Hen'Dramar, le Prémice de Mort
» Myrlande à la présidentielle de 2011
» Bilten #3 volim#2 Pe Janjis sot lan Sid pou kanpay Fanmi Lavalas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alohomora :: Hogwarts & cie :: › Sous-sol
 :: › Salle commune de Serpentard
-